Accueil / BLOG / ACTUALITÉS / Lutte contre les déserts médicaux : 600 maisons de santé devraient ouvrir

Lutte contre les déserts médicaux : 600 maisons de santé devraient ouvrir

En France, près de 2,5 millions d’habitants vivent dans un désert médical. Petites communes rurales voire arrondissement de grandes villes, ces endroits désertés par les médecins ont des profils extrêmement variés et divers. Pour remédier à ce problème majeur, Manuel Valls a annoncé l’ouverture de 600 maisons de santé à travers le pays. Qu’est-ce que […]

Lutte contre les déserts médicaux : 600 maisons de santé devraient ouvrir

En France, près de 2,5 millions d’habitants vivent dans un désert médical. Petites communes rurales voire arrondissement de grandes villes, ces endroits désertés par les médecins ont des profils extrêmement variés et divers. Pour remédier à ce problème majeur, Manuel Valls a annoncé l’ouverture de 600 maisons de santé à travers le pays. Qu’est-ce que […]

En France, près de 2,5 millions d'habitants vivent dans un désert médical. Petites communes rurales voire arrondissement de grandes villes, ces endroits désertés par les médecins ont des profils extrêmement variés et divers. Pour remédier à ce problème majeur, Manuel Valls a annoncé l'ouverture de 600 maisons de santé à travers le pays.

Qu'est-ce que c'est ?


Mardi 31 mai s'est ouvert le 99ème Congrès de l'Association des Maires de France (AMF). En tête des sujets ? La désertification médicale qui touche la France. En effet, 192 communes françaises figurent parmi les zones en danger en ce qui concerne l'accès au soin, ce qui représente près de 2,5 millions de Français.
Avec 334 médecins pour 100 000 habitants – 275 en 1985, la France ne manque pas de médecins. Pourtant on parle de désert médicale dans certaines régions, qu'est-ce à dire ? Un désert médical est un endroit où la densité de médecins par rapport au nombre d'habitants est entre 30 et 60 % inférieure à la moyenne nationale.
Cela se traduit donc par un accès au soin limité voire inexistant. Ainsi, 5 % des Français n'ont pas accès à un généraliste et le chiffre dépasse aisément les 10 % lorsqu'il s'agit des spécialistes. Les deux régions les plus touchées par ce phénomène sont le Centre, le Poitou-Charentes et la Haute-Normandie.

Les zones concernées


Si l'on ne manque pas de médecins en France, c'est leur répartition qui est la cause d'un problème majeur de santé publique. Contrairement aux nombreux a priori quand aux déserts médicaux, ne sont pas concernées que les petites communes ou les sous préfectures. S'il est évidemment plus fréquent de trouver ce genre d'endroits parmi la liste des zones ayant un accès difficile aux soins, certains arrondissements de grandes villes sont aussi touchés.


Certains arrondissements de Marseille sont ainsi concernés par ce phénomène de désert médical. Les causes sont multiples : une patientèle qui néglige ses soins médicaux, une question de sécurité mais aussi des enjeux sociaux-économiques sont en jeu. Consulter un médecin et, surtout, un spécialiste, y est quasiment impossible.
Les régions les mieux pourvues en médecin sont l'Auvergne, la Champagne-Ardenne, la Corse et l’Île-de-France qui ne comptent aucun désert médical.

Comment lutter ?


La première solution qu'ont pu apporter les maires d'une commune en situation de désert médical a été de faire venir des médecins étrangers, notamment venus de pays de l'Est comme la Roumanie. Toutefois, cette solution n'a pas connu la réussite attendue. En manque de patients, la plupart de ces médecins finissent par quitter le territoire au bout d'un an.
Ont ensuite été mises en place des maisons médicales pluridisciplinaires qui ont eu l'avantage d'offrir un meilleur cadre de travail au personnel médical. Dans la lutte contre les déserts médicaux, cette solution s'est avérée plus efficace mais sa mise en place reste compliquée sur le terrain notamment en raison de leur coût. Cela dit, elles permettent une réponse efficace aux difficultés d'accès aux soins.


Le gouvernement a donc décidé par la voix de Manuel Valls de créer 600 maisons de santé d'ici 2018 dans le cadre du Pacte Territoire Santé 2 de Marisol Touraine. Ces maisons permettront de coordonner l'offre des soins proposées selon les besoins de la région concernée. Et, pour attirer les jeunes médecins, le Premier Ministre a également annoncé la mise en place de 800 bourses supplémentaires dans le cadre des Contrats d'Engagement de Service Public. Cela représente tout de même une allocation mensuelle de 1 200€ pour l'exercice à temps plein dans une zone où l'accès aux soins est difficile.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 4310

Note moyenne : 4.13 /5

Trouver le Medecin