Accueil / Addictologue

L’addictologue désigne un médecin spécialisé dans les cas d’addictions aussi bien physiologiques que psychologiques. Ce dernier se penche sur les dépendances d’une personne à l’égard d’un produit (alcool, tabac, médicaments, stupéfiants, etc.) ou d’un comportement (jeux de hasard, jeux d’argent, rapports sexuels, etc.). Pour aider au mieux son patient et lui permettre de se débarrasser de ses vices, le praticien a recours à un programme bien élaboré. Il pose des questions à son patient, l’écoute, sans pour autant le juger, et l’amène à comprendre qu’il développe une addition. Il travaille enfin avec lui à combattre l’addiction à travers une procédure de sevrage et de suivi.

Quelles doivent être les qualifications de l'addictologue ?

L’exercice de la profession d’addictologue nécessite au préalable une formation bien adaptée. L’étudiant doit être capé d’un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) d’addictologie. De type 1, ce DESC s’obtient après deux ans d’étude. Mais, avant de se voir décerner ce parchemin, il doit suivre six années d’études de médecine. À la fin de la sixième année, il est autorisé à passer les épreuves nationales. Ces dernières lui permettent d’accéder à l’internat où il aura à étudier les disciplines telles que :

  • La gastro-entérologie et l’hépatologie
  • La médecine interne
  • La médecine du travail
  • La neurologie
  • La psychiatrie, etc.

Cette formation de l’internat est sanctionnée par l’obtention du Diplôme d’études spécialisées (DES). Muni du DES, l’étudiant aura enfin à suivre deux années supplémentaires d’études pour décrocher le DESC qui lui confère le grade d’addictologue, après la soutenance d’une thèse de recherche.

À quoi reconnaît-on un bon addictologue ?

Il ne suffit pas de décrocher un DESC pour prétendre être un bon spécialiste de l’addictologie. Le médecin doit absolument développer des qualités qui font de lui un expert de sa discipline. Trois principales qualités sont à cultiver. Il s’agit en premier de l’écoute. L’écoute aide à mieux comprendre, mieux percer. Faire preuve d’une bonne écoute permet au praticien d’être attentif aux plaintes de son client, à ses cris de détresse, et de ce fait de pouvoir mieux orienter la thérapie de sevrage à développer. L’addictologue doit également développer une très grande patience. De la patience pour écouter son patient et pour le comprendre. Quand bien même le praticien n’arrive pas à bien cerner le mal dont souffre son patient, il doit prendre tout son temps, poser les questions qu’il faut, analyser et enfin identifier l’addiction en question.

Enfin, le médecin doit avoir une très grande connaissance en psychologie. C’est ici que le praticien doit mettre le plus en pratique les connaissances acquises durant sa formation. Il doit étudier les traits de caractère de son patient, examiner ses gestes et actions, et avec discernement comprendre son degré d’addition.

Où exerce un addictologue ?

Si l’addictologue aide à traiter et assurer un accompagnement aux personnes développant des addictions, il a également un rôle de prévention. Ainsi, il peut librement exercer soit dans un cabinet privé, soit au sein d’un service dédié dans un hôpital ou encore dans un centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie. Dans ce cas, le praticien s’entoure d’une équipe pluridisciplinaire, qui reçoit les patients sous l’anonymat. Elle propose aux patients des services variés tels que l’écoute, l’évaluation, le suivi médical, l’assistance psychologique et une orientation vers des cabinets spécialisés. En fonction de sa notoriété, et selon son expérience, l’addictologue peut percevoir un salaire annuel qui varie entre 53 et 75 K€.

Comment se déroule une séance d’addictologie ?

Une séance chez le praticien est bien plus relaxe qu’on ne pourrait le penser. Le médecin commence la séance en effectuant un premier entretien avec son patient. Le but de cet exercice est de faire plus connaissance avec lui et le soumettre à un programme de thérapie. Cette séance permet également au praticien de déterminer les objectifs à atteindre ainsi que les points sur lesquels il faudra travailler. Enfin, un accompagnement progressif permettra à l’addict de suivre un sevrage rigoureux, de respecter les objectifs ciblés, d’en fixer de nouveau. Ce suivi mis en place par l’addictologue aidera le patient à trouver le soutien et les ressources nécessaires pour vaincre son addiction.

Combien vous coûtera une séance d'addictologie ?

Pour bénéficier d’une séance d’addictologie d’une durée comprise entre une heure et une heure et demie, il faut prévoir 50 à 70 euros. Le tarif appliqué par le médecin est non seulement fonction de la durée, mais également du type de séance. Cependant, retenez que la plupart du temps, la première consultation est complètement gratuite chez ces praticiens. De même, dans les centres spécialisés dans le traitement d’addiction à l’alcool, les séances sont totalement gratuites. Qu’importe votre région, vous n’aurez aucun mal à trouver un bon addictologue, car ils sont répartis sur toute l’étendue du territoire français. Les spécialistes sont donc à proximité et se tiennent disponibles pour vous apporter leur aide.


Tous les addictologues à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin