Accueil / Allergologue-pneumo-pédiatre

Parfait mixage de trois spécialités essentielles, le métier d’allergologue-pneumo-pédiatre n’est pas très courant. Il prend en charge les troubles respiratoires et allergiques de toutes sortes constatées chez des sujets de bas âges. Ses spécialistes ne sont pas très nombreux en France, car leurs obligations restent énormes. Allons à la découverte de ce secteur très important dans la prise en charge des urgences.

Rôles d’un allergologue-pneumo-pédiatre

Comme l’indique son nom, il se charge de réaliser des consultations d’enfants porteurs de pathologies pulmonaires et allergiques. Il réalise également des explorations endoscopiques, bronchiques, des explorations pulmonaires, la prise des crises d’asthme et bien d’autres affections dans le même genre. Pour devenir cependant allergologue-pneumo-pédiatre, une formation rigoureuse s’impose.

Profils types de spécialistes en France

Nhan Pham l’un des pratiquants les plus populaires du 14e arrondissement de Paris possède un curriculum vitae impressionnant. Il est titulaire d’un Diplôme d’Études spécialisées (DES) en pédiatrie, d’un diplôme de spécialiste en allergologie, d’un parchemin en pneumologie pédiatrique. Il a aussi ses doctorats en médecine et en immunologie, ainsi qu’un diplôme en physiologie respiratoire. Ses expériences professionnelles restent tout aussi élogieuses.

Il est intervenu notamment dans les hôpitaux de la capitale, au service médecine environnementale de l’institut pasteur. Devenir donc médecin allergologue-pneumo-pédiatre nécessite une formation pluridisciplinaire et une bonne dose d’expériences.

La pédiatrie, socle de cette spécialité

Le pédiatre est le spécialiste qui s’occupe des bébés et des enfants en les accompagnant dans leur croissance. Il se charge d’ausculter les enfants en cas de maladies ou de gênes particulières. Il suit aussi l’enfant dans son évolution, son développement, ses vaccins. Rassurer les parents, conseiller l’alimentation du môme, et tout ce qui y a trait relève également de ses attributions. Pour devenir pédiatre il faut naturellement aimer les enfants, être attentif et surtout patient. Le sens d’anticipation reste capital.

Avant de devenir allergologue-pneumo-pédiatre , vous devez commencer par suivre une formation de pédiatre qui dure dix ans après l’obtention de votre bac S de préférence. Après un concours sélectif dès la première année, l’accent est mis sur l’anatomie, la biologie en 2e et 3e année. Ce n’est qu’après six ans de formation médicale complète que la spécialisation de quatre ans survient en pédiatrie. Ce métier peut s’exercer en libéral ou dans un centre hospitalier. Il paie très bien son praticien, car la demande est très forte sur le terrain.

Une fois terminée cette première spécialité, la formation d’allergologue-pneumo-pédiatre se poursuit dans les branches particulières que sont les allergies et la pneumologie.

Allergologue-pneumo-pédiatre : assurer la bonne respiration des enfants

La pneumologie pédiatrique est une discipline passionnante. Pour y faire carrière, le diplôme inter universitaire de pneumologie pédiatrique s’impose. L’objectif de la formation est d’ajouter à la formation basique de pédiatrie les compétences nécessaires pour s’occuper des, patients sur le plan du diagnostic, de la thérapie et de la prévention. Durant le cursus, les aspirants apprennent les techniques d’exploration des syndromes respiratoires, l’asthmologie, l’infectiologie respiratoire, l’insuffisance respiratoire chronique, la mucoviscidose, la tuberculose.

On y enseigne aussi aux futurs allergologues-pneumo-pédiatres, les interventions sur les poumons des enfants et de l’immunodéprimé. Peuvent s’inscrire à la formation de pneumologie des enfants, les docteurs en médecine qualifiés en pédiatrie, les titulaires du DIS de pédiatrie, les pneumologues justifiant d’une expérience d’une expérience pédiatrique hospitalière. Elle dure deux ans et coûte en moyenne 750 euros l’an.

Les allergies : une affaire d’environnement !

L’allergologue est un médecin spécialisé dans la détection des allergies et la maîtrise des effets causés par celles-ci. Cet embranchement est nécessaire dans la prise en charge de certaines maladies infantiles telles que la toux, l’asthme et rhume pour ne citer que celles-là. L’allergologue-pneumo-pédiatre a besoin de cette filière pour prendre en charge certaines de ses maladies causées par des éléments de la nature et de l’entourage immédiat du patient.

L’enfant ne pouvant ou le bébé ne pouvant à ce stade exprimer clairement ses ressentis, est remplacé par les parents qui donnent les réponses adéquates au praticien qui doit faire son diagnostic. Le spécialiste voudra connaître l’environnement personnel du malade. Durant la consultation des tests orientés se réaliseront et permettront de faire les liaisons possibles entre les symptômes et d’éventuels agents provocateurs.

Une fois l’interview réalisée, il mettra en œuvre la stratégie adaptée pour éviter les allergènes. L’allergologue-pneumo-pédiatre doit suivre une formation d’allergologie pédiatrique de type master. Cette formation parle des allergies alimentaires des enfants, de leurs pathologies respiratoires dues à des agents extérieurs et bien d’autres. Elle fait aussi cas des allergies médicamenteuses pédiatriques, des hyménoptères pédiatriques, des bronchiolites du nourrisson, de l’asthme du nourrisson et des enfants.

L’allergologue-pneumo-pédiatre est chargé aussi de prodiguer des conseils aux parents et aux responsables, quant aux comportements à adopter dans les cantines, les crèches et autres endroits fréquentés par les enfants. Ces spécialistes sont disponibles dans les grands centres hospitaliers du territoire français. Certaines de leurs associations disposent même de sites web pour vous faciliter les rendez-vous selon les zones géographiques.


Tous les allergologue-pneumo-pédiatres à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin