Accueil / Cardiologue du sport

Le cardiologue du sport est le professionnel de santé qui offre ses services aux sportifs ou aux clubs de sport. Il est avant tout un cardiologue diplômé. Il contrôle le cœur des sportifs et les suit tout au long de leur carrière. Et le sportif a un cœur particulier qu’il met à l’épreuve à tout moment. C’est pourquoi il est supposé être toujours en bonne santé. Cependant, la pratique régulière du sport peut, dans certains cas, être synonyme de danger pour le pratiquant. C’est à ce moment qu’intervient le cardiologue du sport pour aider son patient grâce à ses recommandations. Ayant fait de longues études, le cardiologue du sport a les qualités nécessaires pour faire naître la confiance entre ses patients et lui.

Qui sont ceux qui ont besoin d’un cardiologue du sport ?

Le sport est une discipline qui convient à tout le monde sans exception. De la même manière, la cardiologie du sport s’intéresse à tous les sports. Il est habileté à prendre en charge les sportifs de toutes les catégories confondues (le tennis de table, le golf, le yoga, la natation, la boxe, le basketball, etc.) allant du coureur professionnel aux pratiquants des arts martiaux. Loin de se limiter sur les sportifs de profession, il reçoit aussi les personnes âgées de plus de 40 ans qui pratiquent une activité sportive.

Quel rôle joue un cardiologue du sport dans la vie d’un patient ?

Aujourd’hui, le sport occupe une place majeure dans le monde entier faisant du cardiologue du sport un professionnel de santé de plus en plus sollicité. Il a pour rôle de déceler à temps chez ses patients, toute maladie pouvant les empêcher de librement faire le sport. Il trouve des solutions ou traitements adéquats en cas de nécessité.

Comment consulte-t-il ses patients ?

Lors d’une visite médicale, le professionnel de santé essaie de découvrir tout ce qui peut être un blocage à l’activité sportive de ses patients. Ce faisant, il les suit de façon régulière lors des entraînements. Pour mener à bien ses missions sur ses patients, le cardiologue du sport les amène souvent à faire différents types examens. Il peut en effet soumettre un sportif à une évaluation cardio-vasculaire à un électrocardiogramme au repos, à une épreuve d’effort ou encore à la prise de la pression artérielle. Les résultats des examens sont par la suite communiqués au sportif en question ou à l’entraîneur de son club d’entraînement en cas de besoin.

Les maladies que traite le cardiologue du sport et les recommandations qu’il prodigue ?

Le nombre de mort subite, d’infarctus du myocarde ne cesse d’augmenter au fil des ans. Les accidents cardio-vasculaires lors des épreuves ou pratiques sportives sont devenus un événement fréquent. Les cardiologues du sport ont détecté quelques affections responsables de ces accidents.

La cardiomyopathie hypertrophique : elle est classée parmi les premières causes de mortalité chez les sportifs. Cette forme d’affection détériore rapidement la santé du sportif lorsque celui fait du sport. Dans le présent cas, le médecin recommande la cessation de toute activité sportive à l’exception du golf ou du yoga. La dysplasie arythmogène : ici également, tous les sports de compétition sont interdits hormis le golf, car l’activité physique favorise l’augmentation de l’arythmie.

La non-compaction du ventricule gauche : elle est encore appelée myocarde spongieux. Elle fait partie des malformations cardiaques congénitales récemment découvertes. Un sportif atteint de cette affection peut pratiquer tous les sports s’il n’est pas asymptomatique. La valvulopathies : ici, le cardiologue du sport recommande tous les sports avec une surveillance stricte du sportif lors d’activités physiques. Lorsque les valvulopathies sont accompagnés de syndrome, aucun sport n’est autorisé. Les maladies coronaires : plusieurs activités sont autorisées au patient avec une surveillance minimum.

Quels sont les progrès que connaît la cardiologie du sport ?

L’évolution dont bénéficie cette branche du sport est étonnante. Il s’agit a priori du suivi des larges cohortes de sportifs. L’utilisation de l’IRM dans le diagnostic connaît aussi un grand succès. On note aussi l’amélioration de certaines thérapies comme les malformations congénitales.

Quelques conduites à tenir en pratique sportive :
  • Le sportif signale au cardiologue du sport toute forme de symptôme survenue pendant ou après l’effort physique.
  • Il faut signaler toute palpitation cardiaque lors de ses entraînements.
  • Il se doit de respecter une pause de 10 minutes après chaque échauffement pendant les activités sportives.
  • Il est conseillé de boire quelques gorgées d’eau (3 à 4) toutes les 30 minutes d’exercice pendant l’entraînement.
  • Il n’est pas conseillé de fumer deux heures de temps avant une pratique sportive.
  • Les personnes âgées de plus de 35 ans doivent faire un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense.
  • Le cardiologue du sport doit être mis au courant en cas de douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal lors des activités.

En définitive, quel que soit l’âge ou l’expérience en pratique sportive, il serait avantageux pour tout sportif de fréquemment consulter ce spécialiste.


Tous les cardiologue du sports à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin