Accueil / Chirurgien gynécologique et obstétrique

Le chirurgien gynécologique et obstétrique est un spécialiste de la chirurgie des organes génitaux de la femme. Par organes génitaux féminins, nous parlons de la vulve, du vagin, de l’utérus et ses annexes (ovaires et trompes) ainsi que des seins. Son côté obstétricien fait de lui un expert en matière de grossesse et d’accouchement. C’est donc un médecin dont la science se focalise sur la reproduction.

Comment procède le chirurgien gynécologique et obstétrique lors des consultations ?

À ce niveau, il joue un double rôle. Il contrôle la santé génitale de la femme et procède au suivi jusqu’à l’accouchement en cas de grossesse. Une fois dans le cabinet du chirurgien gynécologique et obstétrique, vous aurez droit à l’interrogatoire médical d’usage. Répondez-y avec franchise, cela aidera grandement en cas de pathologie ou de difficultés sur le plan sexuel. Viennent ensuite les examens médicaux.

Madame, soyez à votre aise, il s’agit d’un professionnel averti obéissant à des règles déontologiques bien établies. Les mains dans des gants, il examinera votre intimité afin d’y déceler de probables anomalies ou pathologies. Entre autres points, il vérifiera l’état du col de l’utérus et des ovaires et procédera à une vérification sur vos seins afin de déceler un éventuel cancer. Des analyses et examens pourraient être demandés par le chirurgien gynécologique et obstétrique. En fonction des résultats, il pourrait y avoir opération chirurgicale.

En cas de grossesse, les visites se feront plus régulières. Il s’assurera en effet que votre col de l’utérus reste fermé et procédera à des examens médicaux régulièrement. Au moment de la naissance, il supervisera l’accouchement par la sage-femme et se tiendra prêt à intervenir chirurgicalement si nécessaire.

Quelles sont donc les qualités d’un bon spécialiste de chirurgie obstétrique ?

Il doit être capable de mettre ses patientes en confiance. Compte tenu de la sensibilité de son champ d’intervention, le chirurgien gynécologique et obstétrique doit constamment faire preuve de professionnalisme tout en étant accueillant. Les patientes doivent se sentir en présence d’un expert avisé. Il doit être en mesure de leur expliquer les causes des possibles pathologies dont elles souffriraient et justifier les traitements choisis.

Son côté chirurgien requiert qu’il ait la main sûre. En effet, lors des interventions il devra faire preuve de précision chirurgicale et de concentration. Un chirurgien qui à la main qui tremble ne fera sûrement pas long feu dans le métier. Pour ce faire, sa condition physique et mentale doit être excellente. Des exercices physiques réguliers sont donc de mise.

Une autre qualité indispensable au chirurgien gynécologique et obstétrique reste la curiosité scientifique. Il doit se tenir constamment informé des nouveautés sur le plan des traitements et des technologies médicales. Il doit consulter régulièrement des revues médicales et participer à des congrès, réunions et séminaires sur la gynécologie obstétrique.

Quel chemin suivre pour pouvoir exercer dans ce secteur ?

L’étudiant désireux de devenir chirurgien gynécologique et obstétrique devra au préalable suivre un parcours de médecine générale. Il se fera former pendant six ans afin d’obtenir son Diplôme de formation approfondie en sciences médicales ou DFASM. Après cela, il participera aux Épreuves classantes nationales ou ECN qui lui donneront accès à la spécialisation. Pour la gynécologie médicale et la gynécologie obstétrique, il suivra un cursus d’une durée d’environ cinq ans ponctués de nombreux stages en milieu hospitalier.

Une fois son Diplôme d’études spécialisées de chirurgien gynécologique et obstétrique en poche, il soutiendra une thèse devant un jury ; ce qui fera de lui un docteur en médecine. Là il aura le choix entre l’enseignement, le soin ou la recherche. Libre à lui de choisir l’orientation à donner à sa carrière. S’il le souhaite, il pourra également intégrer l’administration hospitalière et la santé publique.

Quels sont donc les revenus d’un chirurgien gynécologique et obstétrique ?

Les revenus sont plutôt variables dans le milieu. Les salaires les plus bas s’évaluent à environ 3000 euros tandis que les plus élevés atteignent aisément les 14 000 euros bruts par mois de travail. La moyenne tournant autour de 7800 euros. Des revenus en adéquation avec les charges et les exigences liées à l’exercice du métier de ce métier.

Quelques chiffres sur les chirurgiens gynécologiques et obstétriques

On recensait près de 4724 chirurgiens gynécologiques et obstétriques sur l’ensemble du territoire de la France en 2016. Sûr que cet effectif a connu une augmentation entre-temps, car la formation est continue et le métier attire de plus en plus d’étudiants. Au vu des statistiques, l’on se rend compte que le territoire est parfaitement quadrillé.

Madame, aucune hésitation n’est permise. Rendez-vous auprès des experts en cas d’inquiétudes, pour le suivi à terme de votre grossesse, pour des conseils ou pour un simple contrôle médical. Des chirurgiens gynécologiques et obstétriques chevronnés vous attendent et restent disponibles en milieu hospitalier public ou privé. Le choix reste vôtre.


Tous les chirurgien gynécologique et obstétriques à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin