Accueil / Chirurgien vasculaire

Nécessitant un excellent doigté, le métier de chirurgien vasculaire est une branche de la chirurgie classique. Elle est la discipline qui prend en charge les différentes pathologies des vaisseaux sanguins de l’homme. Loin de s’arrêter à l’opération des patients malades, cette discipline s’occupe aussi du diagnostic de ces derniers. En quoi consiste-t-elle réellement ?

Quelles sont ses activités ?

Dans sa définition profane, le chirurgien est le médecin qui répare le corps humain dans l’optique de sauver des vies. En effet, elle permet d’accéder à des organes ou des parties situées dans le corps pour y régler des problèmes pointus allant des fractures aux hémorragies. Les chirurgiens vasculaires s’occupent des interventions sur les vaisseaux sanguins de toutes sortes. Il existe aussi des chirurgiens viscéral, cardiaque, orthopédiste, gastrique, thoracique et bien d’autres. Ceux qui s’occupent de la tête sont les neurochirurgiens.

Plusieurs interventions sont réalisables par ce médecin. Hormis les vaisseaux intracrâniens, le chirurgien vasculaire peut réaliser :

  • La chirurgie artérielle pour traiter les occlusions aiguës et chroniques, et les anévrismes
  • La chirurgie veineuse pour régler les problèmes d’insuffisance et de varices
  • La chirurgie endovasculaire qui s’occupe des ponctions artérielles destinées à corriger les rétrécissements.

On peut aisément résumer les activités du chirurgien vasculaire en trois points. Il s’agit des dilatations et recanalisations destinées aux lésions limitées, les désobstructions ou endartériectomies, et les pontages veineux pour les lésions longues et complexes.

Comment se passent les consultations ?

Son travail se résume presque trois parties. La première est la consultation pré opératoire. Elle se fait de façon conjointe avec le médecin généraliste. Il explique au patient l’opération à mener, les raisons, les contraintes de toutes sortes, et les probables conséquences de l’intervention. Après cela, l’opération s’en suit. Elle se résume le plus souvent à la désobstruction des artères, à la suture de vaisseaux rompus et autres veines.

De nos jours, le chirurgien vasculaire utilise des outils sophistiqués. Fini donc l’époque des bistouris, ce sont les lasers qui s’emploient de nos jours. Pour éviter les éventuelles complications, il suit le patient pour s’assurer de l’évolution post opératoire. Avant d’aller voir le spécialiste pour vos problèmes vasculaires, il est important d’apporter toutes les ordonnances précédentes, les échographies, les scanners ou autres IRM réalisés. En France, ces chirurgiens de type particulier se trouvent via le site internet de l’ordre des médecins. Quand votre consultation est prescrite par un médecin traitant, l’assurance maladie la prend en charge en France.

Comment reconnaître un bon chirurgien vasculaire ?

Le bon chirurgien vasculaire doit dans l’exercice de ses fonctions être méticuleux sur des soins à procurer aux patients. La veille de l’intervention par exemple doivent être réalisés un bilan sanguin, un ionogramme, une évaluation du temps de saignement et autres. Le jour de l’opération, le praticien doit s’assurer de la prémédication, du bain à la Bétadine. Il en sera de même après l’intervention.

En dehors de sa formation, un bon chirurgien et bien sûr spécialisé dans les vaisseaux doit adhérer à la SCV (Société de Chirurgie Vasculaire) en raison des congrès et colloques qu’elle organise chaque année. Vous pouvez aussi reconnaître un bon chirurgien vasculaire grâce à son accréditation à la VASCURISQ.

Quels sont le cursus nécessaire et les qualités pour y arriver ?

La chirurgie exige que son pratiquant ait une excellente dextérité et une résistance à toute épreuve. Le calme et la patience doivent toujours être de mise. La vue du sang ne devrait causer aucune émotion chez un aspirant à ce métier. C’est la raison pour laquelle les dissections font partie intégrante de la formation. Ce métier exige une consécration entière à la carrière médicale. Ils commencent leur carrière par le doctorat en médecine et une spécialisation en chirurgie, qui dure 9 ans.

Ce n’est qu’après cela que le chirurgien vasculaire renforce ses connaissances initiales par une surspécialisation dans les vaisseaux. Il s’agit d’un diplôme national qui dure six semestres et qui est accessible aux titulaires de baccalauréat, plus neuf ans au moins. S’enseignent durant cette formation, l’histologie, la physiologie, l’anatomopathologie circulatoire, les explorations morphologiques, la pathologie vasculaire.

Elle comporte aussi l’étude des affections de l’aorte, des artères des membres, les explorations endoliminales des affections artérielles et veineuses. Durant sa surspécialisation il suit les cours sur la microchirurgie vasculaire, sur l’anesthésie et la réanimation d’un opéré vasculaire et les thérapeutiques des affections vasculaires. Des stages pratiques meublent pour finir ses enseignements.

Estimation du salaire d’un chirurgien vasculaire

En France ces spécialistes gagnent très bien leur vie. Les études ont révélé que leur salaire moyen s’élève à 106 500 euros par an. Ce montant représente environ le quintuple du salaire médian dans tout le pays. En réalité les débutants dans le domaine se retrouvent à environ 75 000 euros pendant que les plus expérimentés gagnent environ 149 000 euros.

Où les trouver en France ?

Ces spécialistes officient le plus souvent dans de grands centres hospitaliers dans toutes les grandes régions du pays. Certains possèdent des cabinets et travaillent en privé. Quelques hôpitaux constituent des références grâce à leurs chirurgiens vasculaires à Paris. Il s’agit de l’hôpital européen Georges Pompidou, de l’hôpital universitaire Salpêtrière, et de l’hôpital Bichat Claude Bernard, l’hôpital américain de Paris. Vous savez désormais tout sur cette profession. Vous pouvez donc faire en toute sérénité le choix du bon chirurgien vasculaire.


Tous les chirurgien vasculaires à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin