Accueil / Coach sportif

S’il est admis de tous que la pratique du sport contribue au bien-être tant physique que mental, seuls des exercices adéquats assurent au corps un résultat efficace. C’est justement là qu’intervient le coach sportif. Qui est-il en réalité ? Que fait-il ? Quelles sont les principales qualités qui le définissent ? Voici tout ce que vous devez savoir au sujet de cette profession en plein développement en France.

En quoi consistent ses tâches d’un coach sportif ?

Intervenant à différents endroits : une entreprise, un club sportif ou à domicile, il est avant tout un accompagnateur, un guide qui aide son client à retrouver son équilibre physique. En fonction des circonstances et des attentes du client, il peut s’agir d’un surpoids à éliminer, d’un désir de prendre de la masse musculaire, d’une préparation à une compétition officielle ou encore d’une quête d’esthétique.

Pour atteindre l’objectif fixé, au grand plaisir de son client, le coach sportif élabore un programme d’entraînement spécifique. Ce travail commence par l’élaboration d’un bilan visant à évaluer les aptitudes physiques de son élève. Le programme en question est souvent composé d’exercices suivis, de séances adaptées ainsi que de tests. Le coaching sportif n’écarte aucune catégorie de personnes : femmes, hommes, enfants, personnes âgées, célébrités, handicapés… tout le monde y a droit.

Plusieurs éléments interviennent et interagissent dans l’animation des séances de ce spécialiste du sport. Il s’agit de la musique d’accompagnement, des chorégraphies d’échauffement ou encore de tout autre élément qui apporte du plaisir aux exercices physiques. Bien que son travail soit beaucoup plus remarqué du point de vue du bien-être physique, la tâche du coach sportif va bien au-delà. En effet, il procure également à ses élèves un bien-être moral. Il contribue à leur assurer un mental de champion. Il est donc, à la fois, un préparateur physique et mental.

Quelles sont ses qualifications ?

Il ne suffit pas d’être passionné de sport ou de maîtriser quelques enchaînements pour exercer le métier de coaching sportif. Cela demande comme tous les autres domaines une formation de base. Ainsi, pour être qualifié à l’exercice de cette profession, il faut avoir un Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité des activités gymniques, de la forme et de la force (BPJEPS AGFF) avec mention D. Outre le BPJEPS AGFF, le coach sportif doit être capé d’un certificat de qualification professionnelle (CQP ALS). Enfin, il doit soit avoir une Licence ou un Master en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

Quelles sont les qualités qui définissent un bon coach sportif ?

Qu’il s’agisse de l’animation de cours particulier à domicile ou de cours collectifs tels que le fitness ou le stretching, le coaching sportif exige un certain nombre de qualités que le spécialiste doit développer. La première compétence concerne bien évidemment une parfaite connaissance de l’anatomie humaine. Il doit aussi être de bonne condition physique et sportive, et avoir une excellente maîtrise de sa discipline.

Le coach sportif doit avoir le sens de l’écoute très poussé. Il est extrêmement important qu’il sache communiquer avec ses clients, être patient avec eux, en l’occurrence envers ceux qui ne sont pas des athlètes nés. Il doit savoir employer les mots justes pour agir sur la psychologie de ses clients, afin de les emmener à aller toujours plus loin, à se surpasser… en un mot à atteindre les objectifs fixés. En outre, il doit être toujours de bonne humeur et veiller à assurer à ses clients un climat de gaîté. Enfin, quelques notions en animation et chorégraphie ne seraient pas de trop pour permettre par moment au client de se détendre, de reprendre son souffle.

Quelle est son évolution de carrière ?

Le coach sportif peut, en fonction de ses ambitions, suivre des formations complémentaires afin de monter en compétences tout au long de sa carrière. D’ailleurs, nombreux sont-ils à s’orienter vers les métiers paramédicaux tels que kinésithérapie. Bien sûr, cela exige du spécialiste sportif qu’il passe le diplôme de kinésithérapeute dans une université ou une école. Il peut également ouvrir sa propre structure, se reconvertir en devenant formateur près des futurs coachs ou prendre la direction d’un club de remise en forme.

Combien gagne-t-il ?

Le salaire mensuel d’un coach sportif varie le plus souvent en fonction de son expérience, du nombre d’heures de travail accompli, de sa clientèle voire de sa zone géographique. Retenez cependant qu’en général un cours d’une heure vous sera facturé entre 50 et 60 euros. Le salaire mensuel brut d’un coach débutant varie entre 1300 et 1600 euros, tandis que celui d’un coach confirmé peut atteindre jusqu’à 7 800 euros. Pour sa part, le coach qui exerce au sein d’une organisation non compétitive perçoit des indemnités.

Selon une enquête réalisée par Ipsos/Logica Business Consulting en 2012, 59 % des Français affirment pratiquer une activité sportive, dont 80 % pour leur santé. À ce rythme, le métier decoach sportif a encore de longs jours devant lui. N’hésitez pas à en contacter un, car il y en a un peu partout sur toute l’étendue du territoire français.


Tous les coach sportifs à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin