Accueil / Doppler

Le doppler est une technique d’imagerie médicale, un examen fréquemment associé à l’échographe, et qui consiste à explorer le flux sanguin dans les artères et les veines. Il permet de détecter chez un patient l’existence éventuelle d’un dysfonctionnement au niveau des organes, notamment une mauvaise irrigation. L’examen se pratique sur les principales artères comme les carotides (pour les vaisseaux du cou) ou les artères des jambes (pour les membres inférieurs), sur les membres supérieurs et sur l’aorte abdominale. Il est souvent prescrit en cas de suspicion de troubles comme la phlébite, l'athérosclérose… De façon générale, il est utilisé trois techniques de doppler : continu, pulsé et couleur.

À quelle fin l’utilise-t-on ?

Cette technique médicale sert à étudier le débit de sang dans les artères et les veines. Elle fournit en effet des renseignements sur les conditions d’écoulement et la bonne irrigation des organes. On l’utilise pour identifier les obstacles ou les rétrécissements de vaisseaux, sources de perturbations du flux sanguin. Ces éventuels blocages sont souvent un caillot bloqué dans une veine (cas de la phlébite) et un rétrécissement du calibre d’une artère (cas des plaques d’athérome). En médecine, pour avoir des renseignements sur la forme des vaisseaux, il est possible de coupler le doppler avec l’échographie.

Le couplage est utile pour diagnostiquer une insuffisance artérielle aiguë et chronique (une insuffisance de passage du sang dans les artères) en ce qui concerne les membres inférieurs. D’autre part, il permet aussi de localiser rapidement à quel niveau se situe une occlusion. Par ailleurs, on l’utilise pour mettre en évidence une affection de l’aorte, mais aussi des artères collatérales. À travers cet acte, l’artère mésentérique supérieure et les artères rénales sont visualisées ainsi que la bifurcation aortique et les bifurcations iliorémorales.

Il faut également noter que la technique de l’échographie doppler permet de mesurer avec précision la tension artérielle au niveau de certains segments de la cuisse, du mollet et de la cheville. On peut en plus s’en servir pour explorer les veines profondes, les veines superficielles ainsi que les veines en provenance des muscles.

Comment se déroule la consultation au moyen du doppler ?

L’examen est en général pratiqué par un médecin spécialiste en radiographie. Il s’agit d’une simple séance qui dure 20 ou 30 minutes environ. La visite médicale se déroulera dans la salle prévue à cet effet. Cette pièce destinée au déroulement de l’examen proprement dit abrite le dispositif technique à savoir le doppler.Il est question d’une sonde émettant des ultra-sons. En effet dès votre arrivée, vous serez reçu et introduit. La procédure comprend plusieurs étapes d’usage :

  • Le passage au vestiaire où vous irez vous dévêtir (pour dénuder les parties à examiner) ; profitez pour uriner afin d’éviter l’inconfort au cours de l’examen
  • Le temps de l’examen où vous serez gardé en position allongée sur le dos, dans un lit. Le médecin étalera un gel sur votre peau pour faciliter la bonne transmission des ultra-sons
  • L’intervention de la sonde qui sera déplacée en regard des vaisseaux à explorer. Le principe du doppler repose sur le changement de fréquence de la sonde à ultra-sons. Le médecin vous demandera au besoin de changer de position ou de bloquer votre respiration.

Un aperçu des premières observations vous sera fait, juste après l’examen. Les conclusions définitives parviendront à votre médecin traitant plus tard. Ce dernier aura pour tâche de vous expliquer le contenu et vous indiquera la méthode à suivre.

À quel moment prescrit-on cet examen ?

Cette technique médicale est indispensable pour le diagnostic et la surveillance de diverses pathologies. Il s’agit souvent de certaines maladies cardiaques (cardiopathies congénitales, valvulopathie) des maladies artérielles (athérosclérose), les pathologies veineuses (thrombose veineuse et varices). Le doppler peut être prescrit aux patients dans le cadre d’un bilan pré ou postopératoire. Et pour ceux qui souffrent des maladies thyroïdiennes, la technique médicale est utile pour le diagnostic.

Quel risque courent les patients ?

La technique médicale en question utilise des ultra-sons et non des rayons x. Les bases de fonctionnement sont les mêmes que l’échographie, à laquelle elle est fréquemment associée. Dans la salle, vous verrez :

  • La sonde qui émet les ultra-sons et recueille le signal lors de son passage à travers les tissus
  • Un écran vidéo qui permet de visionner les images
  • Le système informatique.

Le doppler comprend en plus de ce dispositif, un panneau de commande composé de plusieurs touches et fonctions. Pendant le processus, l’onde d’ultra-sons se propagera dans les tissus et sera renvoyée sous forme d’un écho par les différents organes qu’elle touche. Ce signal est traité et transformé en un son, une courbe ou une couleur reproduisant les vitesses de circulation sanguine. Il s’agit donc d’un simple examen sans aucun risque sur la santé. N’hésitez pas alors aller en consultation pour le dépistage des maladies citées ou pour vous soigner.


Tous les dopplers à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin