Accueil / Masseur-kinésithérapeute

En raison de circonstances malheureuses, certains patients perdent de façon momentanée leurs membres, ou n’arrivent plus à assurer des fonctions presque vitales. La science qui s’occupe de ces cas s’appelle la kinésithérapie. Exerçant souvent dans les salles de rééducation, le masseur-kinésithérapeute est un spécialiste chargé de vous remettre d’aplomb après un accident ou traumatisme. Entorse, torticolis, bronchiolite paralysies, difficultés respiratoires… voilà les pathologies qui impliquent l’intervention de ce professionnel de la médecine. Vous êtes à la quête d’un bien-être physique ? Le kiné est ce qu’il vous faut. Pour mieux comprendre et tout savoir de ce métier, lisez cet article.

Rôles du masseur

Il intervient généralement à la suite d’incidents de toutes sortes, causant une perte momentanée de l’usage d’une fonction motrice, quel que soit le type. Ainsi, on peut se rendre chez le kiné pour une entorse, une scoliose, des difficultés respiratoires et autres. Ceux qui se retrouvent plâtrés par exemple pendant une longue durée vont chez le masseur-kinésithérapeute pour réapprendre à marcher. On peut donc définir ce métier comme le spécialiste chargé de faire manuellement ou avec instruments des actions destinées à prévenir, rétablir ou suppléer la déficience de capacités fonctionnelles.

L’autre rôle du kiné est de soulager ou de supprimer les douleurs dues à certaines maladies bénignes comme les lombalgies, les torticolis, ou certaines entorses. Parfois même, les conséquences de vieillissement sont prises en compte par ce spécialiste. Il a également pour mission de conseiller les patients pour leur autorééducation et éviter de retomber dans les mêmes difficultés. Sur ordre d’un médecin, le masseur-kinésithérapeute réalise des bilans de capacité.

De nos jours, ce professionnel intervient dans le milieu sportif pour la relaxation, la remise en forme, le massage. Il intervient également dans le milieu de l’esthétique. Le kiné utilise des méthodes diverses et variées. Il s’agit par exemple de massages répétés sur des zones douloureuses, des mouvements de gymnastique assistés avec des appareils de pointe. Il a aussi recours à la chaleur, au froid, l’électricité ainsi que de nombreuses crèmes ou onguents, pour atteindre ses objectifs. De nouvelles disciplines comme la thalassothérapie, la balnéothérapie, l’hydrothérapie font aussi appel aux masseurs.

Essentiel d’une consultation

Lorsque vous vous rendez dans le cabinet du masseur-kinésithérapeute, il commencera son travail par la visualisation de votre dossier médical. Son attention se dirigera vers les ordonnances du médecin référent, les échographies ou les radiographies. Par la suite il fera lui-même un examen clinique qui lui permettra de définir les méthodes et les moyens adaptés à votre cas. Il estimera aussi avec son malade, le nombre de séances nécessaires à la guérison.

Dans d’autres cas, la consultation peut se résumer en des massages et autres soins spécialisés. Pour l’aider dans sa tâche, le patient a le droit de notifier au kiné tout ressentiment de quelque type que ce soit. Lors de la rencontre, il fixera par exemple les sportifs sur leur durée d’indisponibilité, ou le moment idéal où ils peuvent reprendre leurs activités.

Aptitudes d’un bon masseur-kinésithérapeute

En dehors de la confiance que vous ferez au médecin référent et aux avis de votre entourage, il n’est pas évident de reconnaître un bon kiné à première vue. Vous ne vous ferez une idée claire que lors des premières minutes de son intervention. L’art du toucher étant l’une des caractéristiques du masseur, le bon praticien doit pouvoir vous réaliser un massage doux et relaxant. Si le professionnel n’arrive pas à venir à bout de vos douleurs en l’espace de quelques dizaines de minutes, vous pouvez vous poser des questions sur son efficacité.

Il doit être capable de faire rapidement un diagnostic clair ou de déceler les symptômes rapidement. En outre, un masseur-kinésithérapeute qui se montre inquiet en toutes circonstances ne doit pas vous rassurer, car cela montre clairement qu’il doute de ses capacités à vous guérir. Changez dans ce cas de spécialiste est la meilleure solution.

Carrière d’un masseur-kinésithérapeute ?

Exercer dans la kinésithérapie exige une bonne résistance physique, car la plupart des tâches s’effectuent debout, et les massages exigent un déploiement de force conséquent. Écouter et observer font partie des qualités que le praticien doit avoir obligatoirement. La science étant très dynamique, il doit être un axe de la culture, et se mettre à jour sur les nouvelles techniques de travail.

Mais avant tout cela, il faut suivre une formation pour devenir masseur-kinésithérapeute.Il s’agit d’un diplôme d’état qui dure quatre durant lesquels l’aspirant maîtrise les rudiments de ce métier passionnant. Il étudie les fondamentaux à l’ingénierie de la kinésithérapie et les savoirs transversaux. Le second volet de la formation englobe l’aspect technique même. Il se constitue de cours sur les systèmes d’articulations et autres parties vitales du corps.

Salaire du kinésithérapeute

Dans le secteur public, les masseurs gagnent comme salaire net, environ 1 600 euros pour les débutants et 3 000 euros pour les plus expérimentés. Pour ceux qui travaillent dans le privé, la rémunération est fonction du volume de travail. Les revenus de ces masseurs-kinésithérapeutes peuvent atteindre la barre des 10 000 euros.

Nombre et répartition en France

En janvier 2016, des statistiques ont révélé environ 86 459 kinésithérapeutes en France répartis dans les différentes régions du pays. En Corse par exemple il en existe 180, alors qu’en Normandie, ils sont 85 environ. Pour vos problèmes physiques, rendez-vous alors chez le masseur qui vous remettra sur pied avec ses méthodes exceptionnelles.


Tous les masseur-kinésithérapeutes à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin