Accueil / Médecin biologiste

Au cœur de presque toutes les branches de la médecine moderne, la biologie est le socle de tous les diagnostics. Le médecin biologiste est en réalité un spécialiste de la science de la vie et de la terre. En dehors de la santé, il est présent dans de nombreux domaines d’activités tels que l’alimentation, l’agriculture, la chimie ou l’énergie. Avec son outil de travail préféré, le microscope, il travaille toujours en équipe. C’est à lui que font recours tous les autres professionnels de la santé pour régler leurs énigmes et mystères. En quoi consiste le travail de ce spécialiste ? Et quelles sont ses utilités pour les malades et le corps médical ?

Que fait ce technicien de la biologie ?

L’essentiel des journées du médecin biologiste se passe au laboratoire d’analyses. Loin d’être un laborantin, il réalise ou contrôle l’établissement des actes de biologie médicale. Mais, il ne se limite pas à cela. Il se charge également de valider des résultats pour confirmer les diagnostics de certains malades. En s’aidant du code de la santé publique en France, il participe aussi au suivi des patients. Dans certains pays il va même jusqu’à la réalisation de la collecte et de la distribution des produits sanguins.

En bactériologie par exemple, il aide au choix de l’antibiothérapie adaptée à la pathologie du patient. De façon résumée, le médecin biologiste :

  • Garantit la validité des résultats d’analyses médicales
  • Supervise son équipe de techniciens pour s’assurer que les résultats sont corrects
  • Met au point des protocoles performants de travail.

Ces dernières années, le plateau technique dans le domaine a considérablement augmenté. C’est donc à l’aide d’analyseurs perfectionnés et paramétrables qu’il travaille. Ce médecin de type unique se charge aussi de la formation des techniciens et fait de la recherche.

En quoi consiste la consultation chez un médecin biologiste ?

Contrairement aux autres médecins, une consultation chez un biologiste sert d’abord à opérer des prélèvements. Ils peuvent aller de la simple prise de sang au prélèvement du liquide amniotique ou à la réalisation de frottis de tous genres. C’est le cas chez les femmes enceintes par exemple où le médecin biologiste peut procéder à la prise de cellules souches par frottis ou liquide amniotique. Les patients qui souffrent de maladies, pas encore confirmée, peuvent venir se faire prélever du sang pour des examens.

Le biologiste est également la personne habilitée à faire, dans certains cas gynécologiques, le choix de bons spermatozoïdes et d’ovocytes pour une FIV, des micros injections en cas d’ICSI. Avant tous travaux, ce spécialiste se chargera de vous informer sur l’intégralité de ses interventions vous concernant.

Cursus pour y faire carrière

Les aspirants à ce métier doivent montrer des qualités humaines irréprochables et avoir un sens aigu des responsabilités. Le médecin biologiste doit pouvoir diriger une équipe et fédérer les ardeurs pour l’atteinte des résultats. Avant de mettre en exergue toutes ces qualités, ces professionnels doivent passer certains diplômes importants, à commencer par celui de la médecine, qui dure six ou sept d’années d’études selon les cas. Ensuite, ils passent leur certificat d’études spécialisées en hématologie, appuyé d’un diplôme universitaire de transfusion sanguine.

Ils suivent durant ces différentes formations des cours importants comme la biochimie, l’hématologie, la bactériovirologie, l’immunologie, la toxicologie, etc. Cette corporation présente un avantage certain qui est la possibilité de changer de secteur. Il constitue donc un excellent tremplin professionnel.

Arriver à reconnaître le bon praticien

Les tâches du médecin biologiste sont très pointues pour être confiées à un simple amateur. Dès votre premier rendez-vous, vous pouvez déjà vous faire une idée du spécialiste auquel vous avez à faire. L’hygiène du cabinet du professionnel et le cadre constituent des éléments importants, car ces paramètres permettent d’apprécier dans quel environnement se dérouleront les tests. Le technicien idéal est aussi celui qui possède du matériel de pointe et des outils adaptés. Faire sa petite enquête sur le web ou auprès de votre entourage peut également permettre de détecter les plus réputés du secteur.

Combien gagne un médecin biologiste ?

Ce métier nourrit tant bien que mal son homme en France. Dès les premiers échelons, ils gagnent environ 4081 euros bruts par mois. Vers le 13e échelon, ce salaire passe à un montant plus grand, c’est-à-dire 7411 euros bruts mensuels. À cela s’ajoute une prime de 487 euros bruts pour les travailleurs du public. Cependant le nombre de techniciens diminuant sans cesse, les horaires de travail deviennent plus intenses, ce qui influe également sur les revenus qui peuvent grimper jusqu’à 9000 euros pour certains.

Combien sont-ils en France ?

Dans l’Hexagone, le nombre des médecins biologistes a été évalué à 2934 en janvier 2015, répartis sur toute l’étendue du territoire. Mais la désertification se fait ressentir avec des inégalités prononcées dans certains départements comme la Meuse avec une densité de 0,5, et la Jura de 0,8.

Les professionnels de la biologie constituent donc des piliers de la bonne marche de la médecine générale car, ils permettent des diagnostics efficients et précis pour la guérison des malades.


Tous les médecin biologistes à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin