Accueil / Médecin de la douleur

Provenant d’origines diverses, la douleur se définit comme une expression sensorielle et surtout désagréable que vit un individu. Quelle que soit sa forme, elle est prise en charge par le médecin de la douleur qui se charge de soulager le patient de ses maux. Exerçant généralement en équipe pluridisciplinaire, il utilise les diagnostics de toutes les autres disciplines pour venir à bout d’un mal-être. Très peu connue du grand public, la gestion de la douleur est une branche à part entière de la médecine. Pour tout comprendre, lisez cet article en détail.

Utilité de la discipline

La douleur affecte un nombre important de personnes. Dans sa manifestation, elle peut avoir plusieurs sources. Une enquête de l’Institut National de Santé et de Recherche Médicale révèle qu’elle est la raison qui motive plus de la moitié des patients qui viennent en consultation chez le médecin de la douleur. Cette dernière peut prendre plusieurs formes. Elle est dite :

  • Aiguë dans le cadre d’un traumatisme ou tout autre choc
  • Procédurale lors d’un prélèvement de quelque nature
  • Chronique quand elle dure plus de six mois.

Son aspect chronique concerne selon des statistiques environ 15 % à 25 %. Plusieurs pathologies génératrices de douleurs peuvent vous conduire chez l’algologue, l’autre appellation du spécialiste des douleurs. Parmi elles se trouvent les maladies rhumatismales, les séquelles d’une amputation, la migraine, les céphalées, la suite d’un zona, la fibromyalgie, la neuropathie et bien d’autres. Des études ont révélé que la douleur chronique est favorisée par des facteurs comme l’âge, le sexe, et se constate le plus souvent chez les plus faibles catégories socioprofessionnelles.

Déroulement d’une consultation chez le médecin de la douleur

La rencontre avec le spécialiste est une étape importante dans votre quête du soulagement. De nature souvent longue, elle permet au médecin d’en apprendre le plus possible sur son sujet. Ainsi, à travers un questionnaire, le professionnel cherchera à connaître les causes de vos souffrances pour mieux vous aider. Ceux qui souffrent de douleur chronique sont accueillis au centre anti douleur, puis pris en charge par une équipe pluridisciplinaire.

Cette dernière est composée de médecins, d’infirmiers, de psychologues et de physiothérapeutes. Après l’évaluation des maux, un traitement est mis sur pied pour soulager le patient. De façon générale, le médecin de la douleur suit un plan précis.

Il s’agit de :

  • Un apport psychologique ou psychiatrique
  • Des cachets pour soulager par ordre d’action
  • Des médicaments co-antalgiques
  • L’utilisation de l’électrothérapie
  • Des séances de physiothérapie ou d’acupuncture.

Il est à noter que consulter un algologue ne présente aucun risque particulier pour le malade.

Reconnaître un bon médecin de la douleur

La première règle que ce professionnel doit respecter c’est l’accueil. Face à une personne souffrante, la convivialité et la gaieté peuvent constituer un premier remède. Les patients doivent toujours prendre la peine de prendre les avis de leurs proches pour s’assurer de l’efficacité du médecin de la douleur chez qui ils iront consulter. L’approche méthodologique du spécialiste peut mettre la puce à l’oreille du patient quant aux capacités du technicien à faire correctement son travail. Les aptitudes personnelles d’écoute, d’accueil de patience et de doigté restent aussi capitales dans ce domaine.

Comment devenir algologue ?

Les professionnels du domaine suivent un parcours impressionnant pour exercer. Tout commence par l’obtention d’un diplôme de médecine qui dure environ sept années. Une fois les connaissances de base acquises, ils s’inscrivent pour l’obtention d’un diplôme universitaire en douleurs aiguës et chroniques. Il est ouvert uniquement aux médecins. Durant cette formation, ils abordent plusieurs modules. Il s’agit de la physiopathologie, de l’épidémiologie, de la pharmacologie, etc.

Le médecin de la douleur suit aussi des cours sur les douleurs neuropathiques, viscérales, ostéo-articulaires, du cancer, postopératoires, locorégionales et bien d’autres. Ils apprennent également les soins palliatifs aux douleurs irréversibles, la prise en charge de douleurs aux urgences, et bien entendu les douleurs au niveau des enfants et des personnes âgées. Une fois tout cela finit, ils participent à des ateliers sur l’hypnose dans la douleur, et sur la médecine intégrative.

Quelle est la rémunération de ce spécialiste ?

Le médecin de la douleur gagne plus ou moins bien sa vie. Il gagne environ 7000 euros bruts le mois lorsqu’il est un hospitalier débutant. Ces salaires grimpent vite, compte tenu du nombre réduit sur le terrain, et atteignent des sommes plus élevées comme 14 000 euros le mois. Évidemment l’expérience et les sollicitations jouent un rôle prépondérant dans le calcul du gain.

Répartition géographique de ces acteurs

Les algologues se trouvent éparpillés sur l’ensemble du territoire français. Tours, Orléans, Bourges, Dreux, Châteauroux, pour ne citer que ces villes-là abritent toutes des centres de prise en charge de douleurs quel que soit sa nature. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé met aussi à votre disposition un répertoire fourni où vous verrez en détail les structures des médecins de la douleur.

Ne vous inquiétez donc plus pour vos problèmes de douleur, le médecin de la douleur s’en charge.


Tous les médecin de la douleurs à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin