Accueil / Médecin vasculaire

Le médecin vasculaire est un spécialiste de la santé qui étudie et traite les dysfonctionnements liés aux vaisseaux sanguins et lymphatiques. Il prend en charge des pathologies qui se manifestent souvent après des rétrécissements, des dilatations, des blocages ou des anévrismes. Ce praticien, pour mieux accomplir sa mission, établit un diagnostic et propose à son patient le meilleur traitement possible. Dans ses interventions, il est amené à injecter dans les vaisseaux des malades des produits sclérosants afin d’apporter la guérison à son patient. Parfois, il procède à des interventions chirurgicales sur les veines.

Quel rôle joue le médecin vasculaire ?

Dans l’exercice de sa fonction, le médecin vasculaire prend en charge en ce qui concerne les veines les maladies suivantes : les phlébites, l’insuffisance veineuse chronique et la varice, les caillots sanguins. Quant aux pathologies relatives aux artères, le spécialiste traite le manque d’oxygénation des membres, les pathologies carotidiennes et anévrismes vasculaires et les artérites. On peut également citer quelques autres maladies comme l’athéromateuse, la sténose carotidienne, l’anévrisme de l’aorte, etc.

Voici quelques symptômes qui vous permettront de vite savoir que vous avez quelques défaillances dans vos vaisseaux. Dès lors que vous verrez un ou plusieurs de ces signes, n’hésitez pas à vous recourir à un médecin vasculaire.Vous pouvez avoir par exemple les jambes lourdes, les fourmillements, les chevilles enflées, les sensations de chaleur, les varices apparentes ou même les crampes régulières.

Quand intervient le médecin vasculaire lors de la chirurgie ?

Quand il s’agit d’une intervention chirurgicale, le praticien intervient sur le bilan préopératoire afin de décider du traitement adéquat à administrer au patient selon le cas qu’il présente. Au cours de l’opération elle-même, il peut pratiquer des soins comme un pontage, ou encore une angioplastie. Il est dans ces capacités de suivre le patient après l’opération. À cet effet, le médecin vasculaire propose un traitement qui tient non seulement compte de la prévention, mais également des traitements médicaux pharmaceutiques et bien d’autres encore.

Comment se déroule la consultation chez ce spécialiste ?

Avant d’envisager rencontrer ce praticien, il convient d’avoir à portée de mains vos diverses ordonnances, surtout les plus récentes ainsi que vos éventuelles radiographies, IRM ou même vos scanners. Vous devrez également lister en avance, vos symptômes et vos précédents rendez-vous. Au cours de la première consultation proprement dite, le spécialiste vous interrogera sur vos antécédents familiaux. Car l’hérédité constitue une des causes des varices. Il suffit qu’un des deux parents ait cette maladie et l’enfant s’expose à 45 % de risque. Dans le cas où les deux souffrent de cette pathologie, le risque remonte jusqu’à 75 %

Ensuite, le médecin vasculaire établira la liste de tous vos éventuels risques aggravants comme le tabagisme, la consommation d’alcool, le surpoids, les métiers debout, le manque d’activité physique, etc. Pour la dernière étape, il vous demandera vos symptômes avec beaucoup plus de précision comme la date d’apparition de ces signes, l’évolution et les douleurs… D’où l’importance d’une préparation de sa consultation ! Il s’avère nécessaire de procéder à ces différents questionnaires afin de déterminer avec certitude votre pathologie.

Pour approfondir son diagnostic, le médecin vasculaire doit :

  • Palper les jambes
  • Réaliser un doppler
  • Utiliser les ultra-sons

Ces différentes méthodes sont inscrites dans la procédure de l’examen clinique. Il l’entame aussitôt qu’il aura fini son interrogatoire. Avec le doppler, le praticien arrive à étudier dans les veines et les artères la vitesse d’écoulement du sang. La technique renseigne également sur la bonne irrigation des organes ainsi que les conditions d’écoulement du sang. Quand le médecin vasculaire se sert de l’ultra-son en lieu et place des rayons X, il combine le doppler à une échographie. On parle alors d’écho-doppler. Cette méthode lui permet de s’imprégner de l’état des vaisseaux. Il décèlera aussi aisément les caillots, des dilatations et même les rétrécissements.

Quel tarif applique ce praticien ?

Ce spécialiste a la possibilité de travailler en libéral ou à l’hôpital. Le tarif appliqué chez l’un diffère de celui appliqué chez l’autre. En effet, celui qui exerce en libéral reçoit ses patients dans son cabinet et, dans le même temps, fixe lui-même ses honoraires. Pour un traitement des varices par des techniques thérapeutiques au laser par exemple il peut prendre 150 euros. Le coût d’une consultation chez le médecin vasculaire libéral peut commencer à partir de 28 euros pour atteindre un maximum de 80 euros. Mais si le cabinet possède les matériels de travail de dernière génération, attendez-vous à beaucoup plus que ça.

Comment devenir médecin vasculaire ?

En France, pour devenir membre de ce corps médical, il faut braver toutes les années pour obtenir un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) dans le domaine. La détention du titre de médecin vasculaire arrive finalement après la soutenance d’une thèse de recherche. Si ce praticien est salarié, il peut gagner au début de sa carrière 2500 euros. Mais seulement après deux ans, il peut monter jusqu’à 6800 euros.

Essayez de repérer le praticien le plus proche de vous.


Tous les médecin vasculaires à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin