Accueil / Médecine Bucco-dentaire

La spécialité de médecine bucco-dentaire porte sur la prise en charge pluridisciplinaire des patients qui présentent des pathologies spécifiques et/ou lourdes. Elle regroupe donc la séméiologie, la cancérologie, l’infectiologie, la recherche clinique en médecine bucco-dentaire. Elle prend aussi en compte l’urgence et la sédation, les défaillances et réhabilitations orales de l’appareil manducateur, ainsi que l’imagerie et l’ingénierie biomédicale. La liste est loin d’être exhaustive, car la santé bucco-dentaire est indispensable et elle est révélatrice de l’état de santé général des hommes. En effet, la bouche représente une entrée dans l’organisme pour plusieurs microbes. Des bactéries n’hésitent pas à profiter des problèmes des gencives pour infiltrer facilement la circulation sanguine et finir par causer des infections.

Quelles sont les maladies et les affections liées à la médecine bucco-dentaire ?

La médecine bucco-dentaire soigne de façon courante les maladies comme les caries, les différentes affections qui touchent les gencives, les maladies infectieuses bucco-dentaires, le cancer buccal. Il prend également en compte les divers traumatismes qui sont liés à des lésions congénitales et des blessures. Les caries quant à elles affectent jusqu’à 90 % des enfants scolarisés dans le monde entier. Les adultes qui souffrent de cette pathologie ressentent souvent des douleurs et une sensation de gêne. Les maux évoluent de sorte qu’ils entraînent à de nombreux individus la perte de dent.

Importance des champs d’intervention de la médecine bucco-dentaire ?

Il existe aujourd’hui et un peu partout des maladies relatives à la médecine bucco-dentaire en dehors des caries qui font ravage. Le cancer buccal par exemple évolue à petit feu dans la plupart des pays du monde. Il se retrouve le plus souvent chez les hommes et les personnes âgées. Même les individus à faible revenu ou peu instruits en souffrent. Dans le même temps, il convient de vous notifier que l’alcool et le tabac constituent les principales causes de cette pathologie.

En ce qui concerne les infections, elles peuvent être d’origine bactérienne, fongique ou même virale liée au VIH. On constate d’ailleurs que la moitié des personnes séropositives souffrent de ces infections. Elles apparaissent de façon précoce pendant l’évolution du virus. La médecine bucco-dentaire doit visiblement avoir besoin de nombreux praticiens pour venir à bout de toutes ces maladies ! Pour les traumatismes bucco-dentaires, bon nombre d’adolescents ou même des adultes tombent dans le cas. Ces pathologies proviennent des accidents de la route, des violences, des écoles non sécurisées ou même des terrains de jeu dangereux.

La médecine bucco-dentaire prend aussi en charge le noma. Il s’agit d’une lésion gangreneuse qui touche les jeunes enfants. Dans la majorité des cas, on retrouve ces malades dans les zones où la pauvreté sévit. Ces lésions prennent la forme d’une infection gingivale dangereuse. Il s’en suit souvent la nécrose du menton ou des lèvres. C’est-à-dire la mort de façon prématurée des cellules d’un tissu vivant. Au sujet des anomalies congénitales comme le bec-de-lièvre et les fissures labiales, on constate que le taux est aussi considérable.

Quelles sont les causes courantes des maladies bucco-dentaires ?

Dans la médecine bucco-dentaire,il convient de retenir parmi les facteurs de risques de survenances des affections la mauvaise alimentation. L’usage nocif de l’alcool et le tabagisme peuvent également être pris en compte. Ces différents facteurs figurent parmi les quatre principales causes des maladies chroniques dont sont associées souvent les pathologies bucco-dentaires. Une mauvaise ou insuffisante hygiène de la bouche favorise également la prévalence de ces affections. Par ailleurs, on retiendra que ces différentes maladies varient en fonction de la région géographique, l’accessibilité et la disponibilité des services de santé notamment des spécialistes de médecine bucco-dentaire. Les causes sont résumées en ces points suivants :

  • La mauvaise alimentation
  • L’usage nocif de l’alcool et du tabac
  • La mauvaise ou l’insuffisance d’hygiène de la bouche

Comment peut-on prévenir les maladies relatives à la médecine bucco-dentaire ?

C’est possible de réduire la prévalence des affections bucco-dentaires. Les spécialistes de médecine bucco-dentaire conseillent de réduire la quantité de sucres consommée et adopter un régime alimentaire équilibré. Ceci vous permettra de prévenir les caries ainsi que le déchaussement prématuré des dents. Il convient aussi de consommer assez souvent les légumes et les fruits qui assurent la protection contre le cancer de la bouche. Il faut arrêter de fumer et diminuer de façon considérable la consommation de l’alcool. Cela permettra d’éviter facilement plusieurs affections. Il faut également se protéger les dents lors de certaines activités sportives, évoluer dans un environnement sain et adopter une hygiène buccale importante.

Vous pouvez demander à rencontrer un professionnel de la médecine bucco-dentaire pour une bonne prise en charge de vos dents. Ils exercent leur activité dans un établissement de santé publique à l’image des hôpitaux, des cliniques. En activité libérale ou exercice dans le secteur privé, ils travaillent dans leurs propres cabinets médicaux.

Prenez contact avec le praticien qui se trouve près de chez vous.


Tous les médecine bucco-dentaires à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin