Accueil / Médecine préventive

La médecine préventive est une discipline de la science de santé qui consiste à donner des conseils d’hygiène sur tous les plans pour éviter ou dépister une maladie. Ses règles de conduite s’appliquent à tout le monde sans acception d’âges. Cette spécialité s’exerce par le médecin généraliste ou le docteur de prévention, car ils représentent les professionnels les plus proches de la population. Par une sensibilisation, ses praticiens vous enseignent et vous informent sur les différentes manifestations, les causes, mais aussi sur le dépistage des affections fréquentes comme les hépatites.

Par exemple lors d’une campagne de sensibilisation, on recommande aux femmes la palpation régulière de seins en vue de déceler un cancer. La médecine préventive se charge de répondre à toutes vos préoccupations et inquiétudes qui touchent le domaine de la santé.

Les dépistages fréquemment pratiqués dans cette branche

Elle concerne les cas de maladies à savoir : hypertension artérielle, le diabète, le cancer du sein, le cancer colorectal, le cancer de la prostate, le suivi de grossesse, le décèlement des maladies sexuellement transmissibles et même les visites médicales de non-contre-indication à la pratique d’un sport, etc. Les domaines d’intervention de cette science regroupent les universités, les collèges ou lycées, les services, les administrations, les centres hospitaliers, tous les lieux où s‘assemblent les jeunes, les adolescents et les personnes âgées, etc.

Quelques techniques utilisées en médecine préventive

La vaccination : utilisée par cette branche de la science de la santé, elle permet à tout le monde de s’immuniser contre une éventuelle affection ou une maladie infectieuse qui sévit dans une région sur une tranche d’âge précise. Son objectif est l’enrayement de la propagation des grandes épidémies. Parmi celles-ci, on retrouve la vaccination contre le tétanos, la rougeole, la diphtérie, la polio, etc. Pendant les campagnes, elle se fait gratuitement. Cependant, tous les vaccins ne s’offrent pas gracieusement dans les services de santé. L’une des méthodes de préventions représente les consultations spécialisées. On y retrouve :

  • La contraception et le planning familial : elle s’utilise en médecine préventive pour permettre aux adolescents, aux adultes et couples de choisir leur méthode (l’implant, l’anneau vaginal, le stérilet, les préservatifs) et informe sur les premières prescriptions de pilule, leur renouvellement. Elle prend aussi en compte les contraceptions d’urgence. Les professionnels du domaine vous renseigneront sur les interruptions volontaires de grossesse, la réalisation des tests de grossesse, etc.
  • La diététique et la nutrition : elle instruit sur les habitudes alimentaires, les comportements d’hygiène à suivre à adopter tout au long de la vie
  • Les IST, le VIH et les hépatites : elle offre une prise en charge rapide après un comportement à risques. Par exemple, la médecine préventive préconise qu’il faille immédiatement consulter un gynécologue après un rapport sexuel non protégé si vous n’utilisez aucune méthode contraceptive. Vous y recevrez aussi les informations sur les modes de contamination des IST, et les hépatites
  • La prise en charge des cas d’obésité : elle consiste à établir par le médecin en charge, un bilan endocrinien et clinique ainsi qu’une évaluation des conduites alimentaires du patient afin de lui prescrire une méthode de traitement. Il peut s’agit par exemple dans ce cas précis, d’une recherche d’activité sportive adéquate
  • Les risques professionnels : elle permet la mise en place des mesures de protection et de prévention nécessaires lors d’éventuelles expositions aux risques dans les laboratoires.
  • Le sevrage tabagique : elle s’utilise en médecine préventive pour éclairer et organiser le sevrage des substances nuisibles (comme le tabac, la nicotine) à l’organisme au patient qui sont dans le besoin.

La médecine préventive prend également en compte les consultations psychologiques, les suivis thérapeutiques ou toute autre question d’ordre sanitaire.

Relation entre la médecine préventive et la consultation prénatale

Dans le souci de couvrir tous les domaines et d’éradiquer la propagation de diverses maladies même celles congénitales, cette discipline de la santé tente de se pencher vers le secteur prénatal. Les mesures de protection s’envisagent pour empêcher la naissance d’un enfant porteur d’anomalies chromosomiques, des malformations ou de maladies génétiques difficiles à traiter par la médecine. La médecine préventive vise aussi la protection des naissances prématurées à risques dans la société. La population doit donc prendre en compte les efforts fournis par cette branche de la santé qui ambitionne un monde, un milieu sans maladie. Les mesures préconisées par ce secteur restent à la portée de tous.

Enfin, la plupart des conseils donnés dans ce secteur concernent en premier lieu les règles d’hygiène élémentaires qui nous sont enseignées depuis le bas âge. Il s‘agit par exemple de : pour les enfants, ce qu’il faut faire lorsqu’on veut manger ou quand on quitte les toilettes, toujours être propre. Pour les adultes, il faut toujours se protéger avant un rapport sexuel, etc. Selon le médecin généraliste, il est important de consulter un spécialiste de la médecine préventive, quels que soient vos besoins ou le problème qui vous inquiète. Il vous suffit de vous rendre dans un service de santé ou un centre hospitalier ou universitaire.


Tous les médecine préventives à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin