Accueil / Mésothérapeute

Le mésothérapeute est le médecin qualifié qui traite ses patients par injection médicamenteuses sous-cutanée afin de guérir des affections. Cette spécialité évolue considérablement au fil du temps, et le nombre de praticiens à l’exercer dépasse largement les 20 000 en France. Elle traite les douleurs, permet l’établissement de diagnostic rigoureux. Les techniques qu’elle préconise soignent les différents maux à apparence esthétique gênante de tout genre comme les problèmes concernant la chute de cheveux, la cellulite et même les imperfections cutanées.

De plus en plus sollicitée par de nombreux patients, elle présente comme avantage l’absence d’effets secondaires lors de l’application de ces traitements et une efficacité maximale. Le mésothérapeute dans l’exercice de sa fonction peut parfaitement s’associer à d’autres spécialités de la santé telles que la nutrition, l’ostéopathie, l’homéopathie, la réflexothérapie, l’acupuncture, etc. La prise en charge des patients concerne les tranches d’âge à savoir : l’adolescent, les adultes, les femmes enceintes, les personnes plus âgées.

En quoi consiste le travail d’un mésothérapeute ?

La fonction de ce praticien repose sur la pratique des injections intradermiques dans les parties du corps à traiter comme le visage, le cuir chevelu. Le spécialiste introduit une faible dose de remède juste sous la peau du patient. Ces procédés médicamenteux se réalisent de façon répétée jusqu’à la satisfaction de la personne traitée. Pour l’administration sous-cutanée, le mésothérapeute se sert d’une multitude d’aiguilles ou d’un pistolet à air comprimé. La pratique reste indolore, donc s’exécute sans anesthésie. Cette branche de la santé relève de la médecine douce, car elle peut parfois recourir à l’utilisation des cures de la pharmacopée traditionnelle.

Quelles maladies cette spécialité médicale peut-elle soigner ?

Elle soigne spécialement les sportifs de haut niveau lors des traumatismes articulaires. Elle traite de manière efficace les tendinites ou encore les problèmes musculaires, le rhumatisme, les maux chroniques comme la migraine. Ces techniques aident les athlètes et les soulagent des élongations, des claquages, contracture, épicondylites et entorses. Elle apporte aussi la satisfaction aux femmes souffrantes de la cellulite, de la peau d’orange. Les effets secondaires après les soins du mésothérapeute restent inexistants sauf rarement en cas de contre-indication.

Il vous faut donc savoir à l’avance si vous souffrez d’allergies face à certaines substances. Officiellement reconnue par l’académie de la médecine, elle traite également les douleurs de l’arthrose, le mal de dos, les névralgies, les céphalées, les troubles de la circulation sanguine (jambes lourdes, varices), du sommeil, de la circulation sanguine, l’anxiété, la dépression. En esthétique, elle améliore l’aspect de la peau contre les effets du vieillissement.

Présente-t-elle des avantages ou des dangers ?

Les atouts que présente cette spécialité se multiplient de plus en plus. Son premier profit pour la personne qui y recourt reste la rapide efficacité de ses traitements et injections. En effet, le patient trouve rapidement satisfaction (15 minutes) après la cure effectuée par le mésothérapeute. Le second aspect demeure l’utilisation de ces techniques pour le traitement de plusieurs affections. Les praticiens se servent de ces méthodes de soulagement dans la médecine esthétique notamment dans le domaine de la dermatologie, de l’amaigrissement, du sport pour pallier de multiples infections. Cependant, comme toutes les disciplines de la médecine, elle ne reste pas sans inconvénient, même si ceux-ci s’avèrent insignifiants. On peut noter de légères rougeurs locales.

Comment se déroule une consultation chez ce praticien ?

Ce spécialiste lors des visites médicales utilise les mêmes procédées que la plupart des médecins. Il commence par un examen approfondi des parties souffrantes du corps. Le mésothérapeute prépare ensuite le traitement. Ses médicaments se composent le plus souvent des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de décontractants musculaires, des hormones, des vitamines ou encore des oligo-éléments. Le praticien les choisit en fonction du diagnostic établi sur la personne. Et tous les produits doivent absolument se vendre en pharmacie et répondre à une autorisation de vente.

L’injection du soin se réalise de façon manuelle avec une seringue et une aiguille ou de manière assistée à l’aide d’un pistolet injecteur. Il introduit la thérapeutique à faible quantité en fonction de la lésion à traiter, de sa localisation et de l’effet recherché.

Comment devient-on mésothérapeute ?

L’exercice de ce métier ne concerne pas directement les étudiants qui viennent réussir à leur baccalauréat. L’étude de cette discipline s‘enseigne en complémentarité à une formation préalable. En effet, pour exercer en tant que mésothérapeute, il faut d’abord s’inscrire en médecine et franchir les mêmes étapes qu’un médecin. Après l’obtention d’un diplôme de médecin confirmé, le futur praticien pourra suivre une formation en mésothérapie qui dure généralement une semaine. L’étude de cette spécialité dure très peu, car elle n’enseigne que les techniques (les différentes catégories d’injections, les sérums et les cures utilisées, le dosage exact de ces traitements, etc.) de ladite discipline.

Aussi, cette science prend en compte le fait que le médecin déjà diplômé suit en complémentarité la formation de mésothérapie. En somme, vous ne devrez plus hésiter à consulter un mésothérapeute, car il est avant tout un médecin.


Tous les mésothérapeutes à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin