Accueil / Neuropédiatre

Le neuropédiatre est le médecin spécialisé dans les troubles de comportements de l’enfant. Il prend en charge et traite les maladies d’origines cérébrale et vertébrale des petits. Il s’intéresse au fonctionnement de leur cerveau, de la moelle épinière et des nerfs. Les affections comme les troubles de l’attention, l’épilepsie ou encore les troubles de la marche relèvent de sa compétence. De par l’exigence et la délicatesse de son métier, il travaille souvent en collaboration avec d’autres professionnels habitués des enfants tels que le généticien, le neurochirurgien, l’électro physiologiste, le pédopsychiatre ou l’orthoptiste. Il s’occupe aussi bien des nouveau-nés, des nourrissons que des adolescents. Il ne faut pas le confondre avec le psychiatre, dont le ressort reste les maladies mentales comme l’autisme.

Quel rôle joue le neuropédiatre ?

En tant que responsable et spécialiste du développement des comportements de l’enfant, sa première mission est la participation au diagnostic des maux. En communication avec d’autres praticiens ayant déjà pris le même patient en charge une fois, il établit un bilan neurologique et ensuite propose les traitements plus adaptés. Il suit enfin le malade jusqu’à son rétablissement total.

Quand faut-il se rendre chez ce spécialiste ?

Généralement, un parent amène son enfant chez le neuropédiatre sur ordre d’un médecin ou d’un autre professionnel de santé. Dans ce cas, celui-ci souffre certainement d’une dysphasie, de l’hyperactivité par des troubles génétiques. En effet dans la société, les maladies de tout genre attaquent les plus petits et par la même occasion inquiètent les parents. Il s’avère donc important de présenter son enfant chez ce professionnel lorsque les symptômes comme la dyslexie, la dysphasie, la dysorthographie, la dyscalculie ou la dyspraxie se manifestent. Il intervient pour différentes sortes de manifestation aiguës ou chroniques liées à un dysfonctionnement du système nerveux central.

Quelques pathologies prises en charge par le médecin qualifié des nerfs

Dans l’exercice de sa fonction, le neuropédiatre se voit confronter à de nombreuses maladies. Son champ d’intervention demeure aussi vaste que varié. On peut citer : À la naissance, les souffrances anoxo-ischémiques du bébé prématuré ou à terme, les malformations congénitales du système nerveux, les crises épileptiques nécessitent l’intervention du spécialiste des nerfs. Dans la plus jeune enfance, il prend également en charge les nourrissons concernés par un développement psychomoteur ou autres types de malaise.

Chez les adolescents souffrant de retard du langage, des problèmes de concentration avec ou sans hyperactivité, des céphalées, des crises, de vertiges et des troubles de l’équilibre doivent se rendre chez le neuropédiatre.Les maladies comme la paralysie cérébrale, le polyhandicap, la myopathie de Duchenne, la myotonie de Steinert, la sclérose tubéreuse Bourneville et les cas plus graves à savoir le spina Bilida requièrent la présence du spécialiste.

Comment le neuropédiatre effectue-t-il une consultation ?

Votre visite médicale chez ce professionnel se passera en plusieurs étapes. Premièrement, vous subirez une anamnèse qui se composera des questions sur le vécu de votre fils depuis sa naissance. Cette prise de contact permettra au docteur de commencer son travail, d’écarter certaines causes possibles de trouble. Il prend ensuite connaissance avec les examens préalablement réalisés (tests psychomoteurs, ORL, vue, etc.) chez le médecin traitant ou l’orthophoniste et vous exigera d’autres prescriptions complémentaires si nécessaires. Ses analyses se composent souvent de l’EEG, test de recherche génétique, le scanner, l’IRM et d’autres examens métaboliques en fonction des symptômes. Le neuropédiatre élabore un diagnostic fiable afin de commencer le traitement adéquat. Il accompagne enfin son patient au cours du rétablissement et donne des conseils au parent quant au suivi parental.

Les qualités d’un bon neuropédiatre

L’exercice de cette profession nécessite une grande patience d’autant que la clientèle cible représente les enfants. Il pourrait s’avérer difficile de retenir l’attention des tous petits. Il doit être une personne attentionnée qui aime les enfants. Il doit jouer à la fois le rôle de psychologue et de pédagogue, ainsi il saura s’y prendre pour annoncer les bonnes ou mauvaises nouvelles au parent des patients. Ses compétences et qualifications doivent se confirmer par un diplôme en médecine. Il faut également des renseignements sur la satisfaction de ses clients.

Comment devenir neuropédiatre ?

Pour devenir un professionnel des nerfs cérébraux chez les enfants, il faut y consacrer 10 années d’études répartir de la façon suivante : l’étudiant entre en faculté des sciences de médecine avec un bac S de préférence et franchit l’étape de la première année d’étude. Il poursuivra pendant 5 ans sa formation en tronc commun et de façon externe avec tous les étudiants du domaine. À la fin de la 6e année d’étude, il choisira sa spécialité en fonction du classement des épreuves classantes nationales. Les quatre années qui suivront donnent droit au diplôme du DES en neuropédiatre,le titre de docteur et le pouvoir d’exercer en tant que tel. Il reste le professionnel de la santé qui prend efficacement soin de votre enfant.


Tous les neuropédiatres à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin