Accueil / Orthodontiste

Spécialiste des gencives, des dents et des mâchoires, l’orthodontiste conjugue dextérité, méticulosité et maîtrise des techniques les plus pointues des soins dentaires complexes. Devant déployer de nombreuses qualités, c’est un véritable artiste du sourire. Entre correction des postures de la mâchoire et alignement des dents, l’orthodontiste prend la dentition en charge à tous les âges. Grâce à des appareils de plus en plus sophistiqués, il s’assure que l’alignement et l’occlusion dentaire soient parfaits.

Orthodontie, l’art de redresser les dents et les mâchoires

Alors que le chirurgien-dentiste réalise les soins du quotidien, l’orthodontiste se spécialiste dans le déplacement dentaire. C’est l’expert des dents droites et harmonieuses avec un rapport parfait entre celles du haut et celles du bas.

En cas de dents mal alignées, son travail consiste à déplacer une dent ou un groupe de dents grâce à une pression qui dure plusieurs mois et qui est exercée sur toute la structure dentaire. L’orthodontiste intervient également pour traiter les malformations de mâchoires pouvant provoquer une mauvaise occlusion dentaire.

La majorité des patients de l’orthodontiste est constituée d’enfants de moins de 12 ans parce que le traitement est plus rapide avant cet âge. Cela ne lui empêche évidemment pas d’intervenir sur des adultes.

Les métiers de dentiste et d’orthodontiste se complètent. D’ailleurs, c’est le dentiste qui dirige les patients vers l’orthodontiste quand c’est nécessaire. Il se peut aussi que le dentiste intervienne durant le traitement orthodontique, pour un soin ou un arrachage de dent.

Pour des raisons fonctionnelles et esthétiques

Beaucoup de gens pensent à tort que l’intervention de l’orthodontiste se limite à la pose d’appareil dentaire et au traitement qui va avec dans le but d’aligner les dents. Ce n’est pas faux et c’est même la principale raison des consultations.

Toutefois, l’orthodontiste est également très sollicité pour corriger certaines malformations des mâchoires causant des difficultés fonctionnelles ou des douleurs. La mastication, la déglutition, la respiration et même la phonation font partie des fonctions pouvant être améliorées par l’intervention d’un orthodontiste. Et on ne peut pas ignorer que les dents mal-alignées sont plus propices aux différentes infections comme la parodontose ou l’apparition des caries causées par les résidus alimentaires inaccessibles au brossage.

En tout cas, l’orthodontiste propose trois principaux types d’appareils dentaires :  

  • Les bagues classiques en métal
  • Les bagues en céramique
  • Les bagues linguales

Parce que le port d’appareil dentaire pour corriger les anomalies bucco-dentaires courantes est plus efficace chez les enfants dont la période de croissance n’est pas encore terminée, les adultes doivent la plupart du temps passer par une orthodontie chirurgicale pour corriger leur dentition ou leurs mâchoires.

L’orthodontie chirurgicale est en générale précédée d’un traitement orthodontique classique pour redresse les dents. L’orthodontiste procède par la suite à l’intervention chirurgicale adaptée en fonction de la situation en sachant qu’il s’agit la plupart du temps d’une rétrognathie du maxillaire ou d’une rétrognathie de la mandibule. Ils ‘agit en tout cas d’une intervention lourde. Elle est réalisée en milieu hospitalier et sous anesthésie générale.

Un métier très technique et très humain

La maîtrise des différentes techniques de pointe propres à l’orthodontie est évidemment indispensable, mais la relation humaine a aussi beaucoup d’importance dans cette profession. Ainsi, quelques qualités sont nécessaires pour exercer ce métier afin de proposer aux patients les solutions les plus adaptées à leur cas particulier :

  • Grande capacité d’écoute
  • Sens de la psychologie pour comprendre et rassurer les patients
  • Beaucoup de patience
  • Grande dextérité
  • Rigueur et minutie
  • Sang-froid
  • Grande concentration
  • Excellente vue
  • Bonne capacité physique puisque certaines séances peuvent être longues alors que l’orthodontiste travaille debout
  • Grande capacité d’apprentissage pour manipuler des appareils sophistiqués et se spécialiser dans l’une des différentes branches de l’orthodontie (prothèse dentaire, pédodontie, odontologie conservatrice, etc.)

Ces atouts ne sont évidemment rien sans les compétences médicales de haut niveau que les orthodontistes doivent acquérir pour pouvoir exercer légalement ce métier.

De longues études après le bac

Le métier d’orthodontiste demande jusqu’à 10 ans d’études supérieures. En effet, il faut déjà être dentiste, ce qui demande 6 ans d’études après le bac. Le cursus commence avec la PACES ou première année commune aux études de santé. C’est l’une des années les plus difficiles, mais les études pour devenir orthodontistes ne sont pas de tout repos, de toute façon.

Pour devenir dentistes, les futurs orthodontistes doivent faire trois cycles d’études après la PACES :

  • 1er cycle, d’une durée de 2 ans
  • 2nd cycle, d’une durée de 3 ans
  • 3ème cycle, d’une durée de 1 an et à l’issu duquel l’étudiant doit présenter une thèse.

Quatre autres années sont alors prévues pour les dentistes désireux de se spécialiser dans l’orthodontie. Ils devront se présenter pour un CECSMO ou Certificat d’études cliniques spéciales, mention orthodontie. 


Tous les orthodontistes à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 5987

Note moyenne : 4.02 /5

Trouver le Medecin