Accueil / Pédiatre

Si depuis sa grossesse la femme enceinte est suivie par la sage-femme qui l’assiste pour un accouchement dans de meilleures conditions, c’est au pédiatre que revient la tâche de suivre le nouveau-né. Pas à pas, ce spécialiste de la santé des enfants veille au bien-être du bout de chou en surveillant son développement et en le soignant des affections infantiles courantes. Vous avez la peur au ventre parce que votre enfant est fiévreux ou ne mange pas beaucoup ? Le médecin des enfants saura vous éclairer et dissiper toutes vos craintes. Cet article vous éclaira plus sur lui.

Quelles sont ses tâches ?

Très connue du grand public, en l’occurrence des femmes mères, la pédiatrie constitue une branche importante de la médecine. Le rôle du pédiatre est de divers ordres. Dès les toutes premières heures qui suivent la naissance à la maternité, il contrôle les réflexes du bébé, sa mobilité, sa souplesse, etc. Par la suite, il aura à suivre constamment sa croissance jusqu’à l’adolescence. À chaque consultation, il s’assure qu’il est en parfaite santé, qu’il se développe correctement.

Par ailleurs, il est aussi amené à réaliser tous les actes de prévention exigés par les autorités sanitaires, de même que ceux qu’il estime importants. Il s’agit le plus souvent :

  • Des vaccins
  • Du bilan sanguin
  • Des tests urinaires
  • Et de bien d’autres mesures.

Le médecin des enfants, comme on le surnomme, intervient également dans le traitement de toutes sortes de pathologies touchant généralement à l’enfant comme la varicelle, la rubéole, l’angine, la rougeole, les oreillons, la rhinopharyngite, etc.

Dans sa fonction, le pédiatre peut aussi détecter des troubles relatifs aux fonctions psychiques et motrices, ou encore des problèmes d’ordre psychologique. Dans ce cas, s’il le juge nécessaire, il peut recommander une consultation auprès d’un spécialiste en rééducation : orthophoniste ou orthoptiste par exemple.

Comment se déroule une consultation ?

Surtout, avant de vous rendre à une consultation chez ce praticien, veillez à garder sur vous le carnet de soin et de vaccination de l’enfant. Lors de la consultation, le médecin procède à une vérification du poids et de la taille de l’enfant. S’il le juge suffisamment détendu, il en profite pour prendre sa tension artérielle. Le périmètre crânien est également mesuré pendant la première année. Après cette étape, le pédiatre enchaîne avec l’examen somatique. Il vérifie si le rythme cardiaque de l’enfant est normal, s’il n’a pas un sifflement, caractéristique d’une bronchite ou d’asthme.

Le praticien effectue ensuite une palpation de l’abdomen du petit patient afin de s’assurer qu’il ne présente pas d’anomalie au niveau des intestins, du foie ou de la rate. Enfin, en se servant d’un otoscope, il examine les tympans afin de s’assurer que l’enfant ne présente pas de risques d’être atteint d’une otite. Lorsque le médecin détecte le moindre problème, il peut procéder à des examens supplémentaires et ainsi procéder au traitement adéquat.

Comment identifier un bon pédiatre ?

Être le médecin des enfants n’est aucunement une tâche facile, dans la mesure où ces êtres fragiles ne peuvent pas décrire au médecin la souffrance qu’ils vivent. Il revient donc au praticien d’accorder une très grande attention au moindre symptôme, au moindre signe. Accorder un soin attentif pour les détails constitue donc la première qualité que vous devez rechercher chez ce praticien.

Il doit également avoir une bonne connaissance dans son domaine, et savoir détecter avec très rapidement les pathologies courantes qui touchent aux enfants. Se tenir informé des législations en vigueur au sujet des médicaments, des épidémies ainsi que des nouvelles mesures prises par les autorités de la santé constitue également un critère à évaluer chez le pédiatre.

En outre, un bon médecin des enfants doit absolument disposer de qualités humaines. En effet, étant confronté souvent à des évènements aussi bien heureux que malheureux, il doit savoir trouver les mots justes pour calmer l’inquiétude des parents, pour leur expliquer de quel type d’affection souffre l’enfant, et le traitement à mettre en place. Le spécialiste de la pédiatrie doit donc savoir communiquer.

En plus de soigner les enfants, il doit savoir conseiller les parents et leur indiquer les conduites à tenir devant telle ou telle situation. Pour cela, il doit entretenir une relation de confiance vis-à-vis des parents afin que les conseils et recommandations qu’il préconise soient appliqués. En un mot, le pédiatre doit donc savoir écouter, soigner et conseiller.

Combien gagne-t-il ?

À l’instar de nombreuses spécialités médicales, le salaire moyen que touche ce médecin varie d’un praticien à l’autre. Pour un praticien exerçant au sein d’un hôpital ou en clinique, la rémunération mensuelle brute se situe entre 4 500 et 5 000 €. Pour un débutant, le salaire est d’environ 3500 €. Les praticiens qui officient en cabinet de ville gagnent un revenu plus important, en fonction de leur zone géographique.

Où exerce-t-il ?

Pratiquée à 60 % par des femmes, la pédiatrie constitue une des spécialités de la médecine en déficit de praticien en France. Cependant, le pédiatre peut être consulté dans les grands centres hospitaliers des régions du pays : au sein de maternités publiques ou privées, au service néonatologie, dans un cabinet en libéral ou mixte.

Le pédiatre est un médecin qui suit l’évolution d’un enfant, depuis sa naissance jusqu’à son adolescence. Dès le moindre problème de santé avec votre enfant, n’hésitez pas à consulter ce spécialiste.


Tous les pédiatres à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6429

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin