Accueil / Pédicure-podologue

Le pédicure-podologue est un professionnel de la santé notamment du secteur paramédical qui appartient aux métiers de la rééducation. Il œuvre pour la bonne santé des pieds. Pour cela, il prend en charge les affections qui surviennent de manière fréquente ainsi que leurs différentes conséquences. Ce praticien intervient principalement sur la peau et les phanères à travers des soins instrumentaux. On peut retenir par exemple la coupe d’ongles, l’exérèse de callosités, etc. Il se sert aussi d’autres petits appareillages qui présentent une semelle orthopédique pour effectuer ses soins.

Que faut-il savoir sur le métier de pédicure-podologue ?

On retiendra sur ce corps de métier que le pédicure-podologue est capable de réaliser l’intégralité des bilans podologiques. Il peut donc distinguer une pathologie systémique des pieds d’une affection locale. Cette profession figure parmi celles qui offrent l’occasion de poser un diagnostic bien après un examen clinique. Le praticien peut alors soigner les affections épidermiques et unguéales du pied sauf s’il s’agit d’une intervention qui peut provoquer l’effusion du sang. Il est aussi de ses capacités de pratiquer des soins d’hygiène, d’appliquer ou de confectionner des semelles qui sont destinées à soulager ou à prévenir les problèmes de santé.

Le pédicure-podologue peut aussi analyser et même évaluer tous les troubles morpho statique et dynamiques du pied. À cet effet, il élabore un diagnostic qui tient compte de la dynamique et de la statique du pied et leurs interactions avec l’appareil locomoteur. Il confectionne et applique pour soulager son patient des orthèses plantaires. Cette pratique lui permet aussi de prévenir les maladies et de compenser des malformations liées au pied.

Quels sont les actes professionnels que ce praticien est autorisé à accomplir ?

Le code de la santé publique a limité les actes professionnels que peut poser un pédicure-podologue. Ce praticien est donc habileté à accomplir sans prescription médicale préalable les actes suivants :

  • Diagnostiquer et traiter les hyperkératoses, les ongles incarnés, les onychopathies, les verrues plantaires, etc.
  • Exfolier et abraser les phanères ainsi que les téguments par fraisage, rabotage ou meulage
  • Effectuer des soins relatifs aux conséquences des troubles sudoraux.

Il convient également d’ajouter qu’il peut s’occuper des soins d’hygiène du pied. Il peut surveiller et prodiguer des soins aux individus qui présentent des complications spécifiques qui entrent bien évidemment dans le cadre de ses compétences. Il a la possibilité de prescrire et d’appliquer des topiques, de poser des pansements. Le pédicure-podologue confectionne des orthèses et des prothèses comme les orthonyxies, les otoplasties externes, les onychoplasties. On peut aussi lister la confection des chaussures thérapeutiques de série, les semelles orthopédiques ainsi que d’autres appareillages podologiques.

Que fait le pédicure-podologue dans la prise en charge pluridisciplinaire ?

À l’instar de tous les professionnels de la santé, ce praticien assure dans son domaine d’activité la prise en charge préventive, éducative et curative de ses malades. Cependant, il joue un rôle primordial dans la prise en charge pluridisciplinaire de son patient en particulier les maladies comme les pieds diabétiques et les polyarthrites. Dans son parcours de soins, le pédicure-podologue devrait être en collaboration avec plusieurs professionnels de santé d’autres spécialités. En ce qui concerne la rhumatologie, il assure le suivi podologique des individus qui sont atteints d’arthrose ou bien des maladies de rhumatismes abarticulaires et les troubles articulaires inflammatoires.

Dans la branche diabète-endocrinologie, il peut s’occuper des patients artéritiques et diabétiques. Les dermatologues peuvent aussi le solliciter pour traiter les malades du psoriasis et les conséquences qui proviennent des traitements mycosiques et oncologiques. Les pédiatres ont besoin de son service pour les troubles de marche chez les enfants, les gériatries pour la perte d’autonomie chez les personnes âgées et les orthopédies pour les bilans podologiques avant et après les opérations.

Quels sont l’évolution et le mode d’exercice du praticien ?

Pour devenir pédicure-podologue, il faut nécessairement être titulaire du DEPP délivré par le ministère des Affaires sociales et de la Santé et s’inscrire ensuite à l’Ordre National des Pédicures-Podologue. Dans l’exercice de sa fonction, il a deux différentes manières pour travailler. En premier lieu, il peut être salarié. Cela veut donc dire qu’il fait ses preuves dans un établissement de santé contre rémunération. Il peut s’agir donc d’un hôpital ou même d’une clinique privée. En exercice libéral, le praticien exerce de manière indépendante, individuellement, à son propre compte ou même en association avec d’autres professionnels paramédicaux ou médicaux. L’exercice libéral prend 96 % du taux général. Chaque praticien gagner peut comme revenu annuel moyens 25 000 euros.

Il convient de noter qu’en France, il existe à la date du 31 décembre 2015, 12 824 pédicures-podologues. Les femmes occupent plus de 66 % du nombre total des praticiens. Aussi, on enregistre chaque année plus de 600 nouveaux diplômés.

Si donc vous souffrez d’une pathologie qui entre en ligne de compte des compétences de ce spécialiste, contactez-le rapidement.


Tous les pédicure-podologues à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin