Accueil / Pneumo-allergologue

Le pneumo-allergologue est un professionnel de la santé qui prend en charge les affections d’origine allergique qui ont atteint l’appareil respiratoire. On parle dans ce cas d’allergie respiratoire. Elle se manifeste soit par une rhinite allergique soit par l’asthme allergique. On peut aussi énumérer la conjonctive qui constitue une inflammation allergique de la mince surface des yeux. Ces différentes allergies respiratoires peuvent progresser rapidement pour donner vie à d’autres jusqu’à affecter les poumons. L’asthme par exemple peut causer la toux, l’essoufflement ou la respiration sifflante.

Quelles sont les différentes allergies respiratoires que traite un pneumo-allergologue ?

Les deux principales formes d’allergies respiratoires que traite le pneumo-allergologue sont la rhinite allergique et l’asthme allergique. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Lorsque le système immunitaire de l’homme se confronte à un allergène c’est-à-dire à une substance étrangère comme les acariens, les phanères d’animaux, les pollens…, il peut réagir de façon démesurée. Une telle réaction du système immunitaire se traduit en allergie respiratoire. La rhinite allergique ou l’inflammation des voies aériennes supérieures (le nez) est susceptible d’atteindre les niveaux suivants de sévérité : faible, modéré ou grave.

Il prend aussi de diverses formes comme la rhinite allergique intermittente et rhinite allergique persistante. Selon les pneumo-allergologues, elles peuvent affecter l’individu pendant une durée supérieure à 4 semaines par an ou à 4 jours par semaine. Quant à l’asthme allergique, il convient de le distinguer de la maladie d’asthme. Cette pathologie se caractérise par une inflammation sévère des bronches. Elle aussi est identifiée sous deux différents stades. On peut donc mentionner : l’asthme allergique intermittent et l’asthme allergique persistant sévère.

Que faut-il savoir de plus sur la rhinite allergique ?

Il convient d’énumérer les symptômes de cette pathologie. Elle est caractérisée par :

  • Des éternuements à répétition
  • Des chatouillements dans le nez
  • Des larmoiements

On peut également ajouter l’irritation des yeux. Pour un pneumo-allergologue, lorsque la rhinite allergique est causée par le pollen, on parle du rhume des foins ou de la rhinite saisonnière.

En ce qui concerne les causes de la rhinite allergique, il serait difficile d’en énumérer de façon exacte. Cependant, on peut évoquer le bagage génétique comme facteur important à la base de cette maladie. Une personne à travers ses gènes est souvent sensible aux allergies. C’est-à-dire que c’est une personne qui réagit de manière exagérée au contact des allergies qui sont normalement inoffensives et banales chez d’autres. Cet état de choses entraîne à ces gens plusieurs autres manifestations. Le pneumo-allergologue peut donc diagnostiquer la rhinite allergique, l’eczéma, l’asthme, les allergies alimentaires, l’urticaire, la conjonctivite, etc. Ces pathologies peuvent apparaître simultanément, isolément ou même successivement. Cela dépend simplement de chaque personne.

Quels diagnostic et traitement faut-il pour la rhinite allergique ?

Le spécialiste commence la consultation par un interrogatoire. Il recommande au malade un test cutané afin de pouvoir identifier avec exactitude les allergies responsables de l’état de son patient. Il appliquera un traitement conforme à la sévérité des symptômes pour soulager le malade et améliorer sa qualité de vie. Toutefois, il est possible aux pneumo-allergologues d’évincer l’allergène responsable des mauvaises réactions immunologiques. Cette mesure n’est possible que dans le cas où l’allergène n’est pas saisonnier ou est difficile à éviter comme celui des pollens.

Quels sont les traitements médicamenteux proposés par un pneumo-allergologue ?

Pour la majorité des cas d’une rhinite allergique légère, le praticien peut préconiser la prise d’antihistaminiques. Leur but est de traiter les malaises. Ces substances recommandées par le médecin fixent les récepteurs de l’histamine pour les contrecarrer. Il convient de retenir que cette possibilité correspond à la première ligne de la pathologie. Pour un traitement de la deuxième ligne des rhinites allergiques légères, le pneumo-allergologue prescrit la prise des corticoïdes. C’est le même produit qu’il propose pour toutes sortes d’allergie respiratoire modérée ou sévère.

Les corticoïdes représentent des anti-inflammatoires qui permettent d’atténuer la composante inflammatoire qui provoque la réaction allergique. Selon les recommandations, il ne faut pas arrêter de manière brusque le traitement avec les corticoïdes, mais il faut diminuer progressivement la prise. Vous devrez retenir que les antihistaminiques comme les corticoïdes ne permettent pas de supprimer de façon définitive l’allergie. Ils assurent donc uniquement des traitements symptomatiques. Cependant, dans certaines circonstances, le pneumo-allergologue peut proposer une désensibilisation.

Cette technique vise à rééduquer le système immunitaire de manière à ce qu’il réagisse dorénavant face à certaines allergies respiratoires. On parle d’immunothérapie qui repose sur l’exposition du système immunitaire à une dose plus importante d’allergie. Dans la pratique, le spécialiste demande à son patient de prendre des cachets tous les jours pour une période bien définie. Il est à noter qu’il s’agit d’une thérapie qui ne marche pas pour tous les individus. Aussi est-il que son seuil de protection ne dépasse pas 5 ans.

Contactez rapidement un pneumo-allergologue pour vous offrir une meilleure qualité de vie.


Tous les pneumo-allergologues à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6426

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin