Accueil / Psychomotricien

Le psychomotricien représente le professionnel de la santé qui s’occupe de l’évolution, de la progression de l’équilibre psychique de toute personne. Il est le spécialiste de la rééducation et de la réconciliation d’une personne avec son corps. Il traite les troubles du geste, du mouvement, et il prescrit si possible des soins médicaux. Les problèmes comme les tics nerveux, les troubles psychologiques, neurologiques, mentaux, de l’orientation dans le temps relèvent du domaine de compétence de ce praticien. Il intervient auprès des enfants, des adolescents, personnes âgées, des handicapés tout en les aidant à retrouver leurs capacités corporelles.

Il ne travaille pas seul, mais exécute plutôt un travail de complémentarité avec des acteurs de la santé comme l’orthophoniste, le psychologue, le médecin, l’éducateur spécialisé.

Quelles sont les missions du psychomotricien ?

Il assure plusieurs rôles dans l’accomplissement de son métier. Dans un premier temps, il prend en charge tout individu souffrant d’un mal psychomoteur. Il étudie les mécanismes de la maladie puis établit un diagnostic, évalue les capacités du patient puis identifie l’origine de ses problèmes. Pour y parvenir, il prend le temps de discuter, de dialoguer avec ce dernier avant d’élaborer un projet de soins. Il anime également de séances de rééducation qui consiste à soumettre le patient aux différentes formes de techniques à savoir : la gymnastique, l’expression gestuelle, la relaxation, les jeux de ballon, etc.

Il assure enfin la prévention et le traitement de ces divers troubles. Le psychomotricien peut associer à son travail, les parents, proches ou autre personne importante du souffrant dans le but d’aider celui-ci à mieux donner son approbation, son adhésion. Il arrive que la nature de la prise en charge s’exécute de manière personnelle ou se passe en groupe.

Qu’appelle-t-on trouble psychomoteur ?

Il représente un problème lié au développement neurologique d’une personne dans un domaine perceptivo-motrice dont les causes restent multiples. Il peut s’agir d’un facteur génétique associé à d’autres éléments psychologiques ou transactionnels. Les principaux troubles psychomoteurs rencontrés par ce praticien sont nombreux et variés. On peut citer : les troubles de la communication non verbale, ceux de repérage et de structuration spatio-temporels, de la dominance latérale, les mouvements anormaux. Il existe aussi des maux pris en charge par le psychomotricien et qui représentent des troubles du tonus musculaire, du schéma corporel et de l’image du corps, l’inhibition et les retards psychomoteurs.

Les compétences nécessaires pour exercer en tant que psychomotricien

Il met en pratique toute sorte d’exercice favorisant les mouvements, les gestes lors des entretiens de rééducation. Pour cela, il lui faut l’imagination poussée. Il se doit d’être astucieux : il recherche en permanence et utilise plusieurs outils de communication dans son travail comme les vidéos. Il se dote d’une grande capacité d’écoute et de dialogue pour obtenir l’approbation du patient afin de mieux le soigner. Il se voit aussi doter d’une patience, d’empathie et d’un équilibre personnel parfait. Le psychomotricien demeure une personne créative et s’adapte à toutes les situations qui se présentent à lui.

Comment devient-on psychomotricien ?

La profession de ce spécialiste ne peut s’exercer sans l’obtention d’un diplôme d’État. Après l’obtention du bac de série S, ES, L ou encore ST2S, l’étudiant passe un concours d’entrée à l’université ou dans un institut de formation agréé comme l’institut supérieur de rééducation psychomotrice. Au cours de la première année, il se consacre à l’acquisition des connaissances fondamentales. La seconde année lui servira à confronter les patients présentant de différents cas de troubles dans les cliniques. À la fin de la troisième et dernière année, le psychomotricien se verra diplômé d’Etat et pourra exercer en tant que tel.

Les techniques ou outils mis en œuvre par ce professionnel du bien-être psychique

Dans l’exercice de son métier, il utilise de nombreuses techniques et des procédés permettant un meilleur traitement à savoir : la médiation de la motricité et de la corporéité, du cadre espace-temps de la séance, du matériel à investir physiquement, symboliquement, cognitivement, la conciliation de différents types de jeux (comme l’expression graphique), d’activités musicales et rythmiques, l’association d’exercices d’orientation, d’équilibre, de coordination, des techniques de détente et de relaxation. Il existe aussi la technique psychomotrice qui se base sur la connaissance du corps anatomique et physiologique, la connaissance du développement des fonctions psychomotrices aux différents âges.

Utilisée par le psychomotricien, cette méthode nécessite également la compréhension du développement cognitif et psychoaffectif de l’enfant et de l’adolescent, des systèmes d’intégrations des schèmes fondateurs d’un mouvement autonome, des liens entre le schéma corporel et l’image du corps. Pour mettre en pratique la technique psychomotrice, il lui faut la maîtrise de diverses maladies ou pathologies affectant ces fonctions.

Toutes ces techniques qui permettent d’utiliser des objets pour varier les caractéristiques se pratiquent dans le but de promouvoir une meilleure perception de son corps en mouvement dans l’espace. Elles aident l’enfant comme l’adulte à mieux prendre conscience de corps, à le maîtriser.

Le psychomotricien reste le professionnel de santé ouvert à tout individu présentant les symptômes psychologiques, neurologiques ou des troubles psychomoteurs.


Tous les psychomotriciens à :

vote for 123medecins

Nombre de votes : 10939

Note moyenne : 3.79 /5

Trouver le Medecin