Accueil / BLOG / ALLERGOLOGUE / Allergologie : les traitements proposés

Allergologie : les traitements proposés

L’allergologie est la branche de la médecine qui s’occupe de l’étude et du traitement des maladies allergiques. Ces dernières correspondent à une réaction excessive de l’organisme à un élément exogène. Les symptômes caractéristiques sont bénins (toux, nez qui coule, rougeurs) et peuvent se révéler mortels (œdème de Quincke). Vous souffrez d’allergie ? Vous désirez avoir […]

Allergologie : les traitements proposés

L’allergologie est la branche de la médecine qui s’occupe de l’étude et du traitement des maladies allergiques. Ces dernières correspondent à une réaction excessive de l’organisme à un élément exogène. Les symptômes caractéristiques sont bénins (toux, nez qui coule, rougeurs) et peuvent se révéler mortels (œdème de Quincke). Vous souffrez d’allergie ? Vous désirez avoir […]

L’allergologie est la branche de la médecine qui s’occupe de l’étude et du traitement des maladies allergiques. Ces dernières correspondent à une réaction excessive de l’organisme à un élément exogène. Les symptômes caractéristiques sont bénins (toux, nez qui coule, rougeurs) et peuvent se révéler mortels (œdème de Quincke). Vous souffrez d’allergie ? Vous désirez avoir des informations sur les traitements proposés ? Lisez alors cet article spécialement consacré aux thérapies des maladies allergiques.

Les mesures d’éviction des allergènes

Elles représentent le premier des traitements pour éviter tout contact avec l’allergène ou pour diminuer l’apparition des symptômes. Son application en allergologie exige au préalable l’identification formelle de l’allergène à l’origine des symptômes. Ensuite, il s’agira, si possible, d’éviter d’être en contact l’allergène en question. Ces mesures peuvent être adoptées de façon préventive pour réduire l’exposition à certains allergènes. Ainsi, vous pouvez agir pour contrôler votre environnement intérieur, vos habitations et vos locaux professionnels.

Les solutions proposées ne font pas disparaître totalement les allergènes. Elles dépendent également du type d’allergie (acariens, animaux, pollens, médicaments....). Par ailleurs, en dehors des mesures d’éviction, de nombreux médicaments peuvent soulager les victimes d’allergies et les aider à mieux supporter les manifestations.

Les médicaments anti histaminiques en allergologie

Les médicaments anti histaminiques lorsqu’ils sont administrés agissent contre les effets de l’histamine (substance inflammatoire libérée lors de la réaction allergique). Ils sont indiqués dans différentes manifestations de l’allergie telles que rhinite, urticaire, conjonctivite, eczéma, etc. Ils ne sont pas sans effets secondaires et ne sont pas tous indiqués à certaines périodes de la grossesse. Ces mesures peuvent être adoptées de façon préventive pour réduire l’exposition à certains allergènes.

Il convient aussi de signaler qu’il s’agit de médicaments pour calmer les manifestations. Vous devrez ensuite consulter un allergologue

La prescription des médicaments corticoïdes

Les corticoïdes, en allergologie , sont des médicaments présentant des propriétés anti-inflammatoires. Ils interviennent pour soulager différentes manifestations de l’allergie. Ils sont prescrits dans le traitement de plusieurs pathologies allergiques et sous différentes formes. Il s’agit en effet de la prise en charge de :

  • L’eczéma, sous les formes de pommades ou de comprimés (cas des formes plus sévères de la maladie)
  • L’asthme, sous la forme de corticoïdes locaux (pour le traitement de fond), de comprimés ou en injection (formes sévères de la maladie)
  • La rhinite allergique, sous la forme de pulvérisation nasale, de comprimés (formes sévères lors de complications de sinusites infectieuses)
  • L’urticaire, sous la forme de comprimés, ou en injections (formes aiguës)…

L’allergologie décrit ces traitements comme des remèdes impliquant certains effets secondaires. Posez donc toutes les questions lorsque vous vous retrouverez en face de votre allergologue.

Prescription des médicaments antileucotriènes

Comme le nom l’indique, les antileucotriènes interviennent pour s’opposer aux leucotriènes qui sont des substances libérées lors de la réaction allergique. Ils s’utilisent sous la forme de comprimés et sont utiles dans la prévention de l’asthme d’effort et dans la prise en charge de fond de l’asthme. Ils sont également prescrits dans le cas de la rhinite.

Médicaments bronchodilatateurs

Il s’agit de traitements utilisés en allergologie pour remédier à une crise d’asthme ou de fond de l’asthme considérée comme une maladie chronique. Utilisés avant l’effort, ils permettent à certaines personnes présentant un asthme provoqué par l’exercice d’éviter l’apparition d’une crise. Ils sont à action brève et dilatent les bronches resserrées lors du spasme bronchique, ce qui induit une nette amélioration aidant le patient à mieux respirer.

La durée d’action des médicaments bronchodilatateurs est de quatre à six heures. Lorsque leur durée d’action est longue, on les prescrit avec des médicaments corticoïdes locaux, ou isolément ou associés.

La désensibilisation

Encore appelée immunothérapie spécifique ou vaccinothérapie des allergies, la désensibilisation en allergologie: consiste à réhabituer progressivement l’organisme à l’allergène par administration des doses croissantes d’un vaccin allergénique. Elle est un traitement spécifique dans la guérison de certaines allergies. Elle est recommandée par L’OMS qui insiste sur sa prise en compte intégrante dans la prise en charge des maladies allergiques.

Il est important de noter que tous les allergiques ne peuvent pas bénéficier de cette thérapie. Les patients éligibles dans le cadre de ce traitement doivent répondre à certains critères spécifiques. En plus, ils doivent être capables de s’engager dans un traitement prolongé.

Autres formes de traitements proposés en allergologie

La prise en charge des maladies allergiques peut nécessiter la prescription de traitements locaux. Ceux-ci peuvent s’appliquer dans les yeux, le nez ou les bronches. Ils sont utilisés sous forme de cromoglycate de sodium, sérum physiologique (les yeux et le nez), corticoïdes anti-inflammatoires, d’anticholinergique, d’un anti histaminique (dans le nez). Souvent, les médecins prescrivent des collyres antiallergiques d’anti histaminique, des collyres comprenant des corticoïdes ou des collyres contenant des antibiotiques, pour les yeux.

Par ailleurs, des antibiotiques sont prescrits dans les surinfections des bronches ou du nez. Les allergiques doivent surtout aller en consultation.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 10767

Note moyenne : 3.8 /5

Trouver le Medecin