Accueil / BLOG / UROLOGUE / Taux de récidive pour les patients opérés d’un cancer de la vessie. 

Taux de récidive pour les patients opérés d’un cancer de la vessie. 

Le cancer bouleverse la vie quotidienne. Si vous avez un cancer de la vessie, il est important de s’informer sur les traitements adéquats. L’ablation de la tumeur permet de survivre à un cancer de la vessie. Mais, quel est le taux de récidive après une opération ? Trouvez des réponses à cette question dans cet article. […]

Taux de récidive pour les patients opérés d’un cancer de la vessie. 

Le cancer bouleverse la vie quotidienne. Si vous avez un cancer de la vessie, il est important de s’informer sur les traitements adéquats. L’ablation de la tumeur permet de survivre à un cancer de la vessie. Mais, quel est le taux de récidive après une opération ? Trouvez des réponses à cette question dans cet article. […]

Le cancer bouleverse la vie quotidienne. Si vous avez un cancer de la vessie, il est important de s’informer sur les traitements adéquats. L’ablation de la tumeur permet de survivre à un cancer de la vessie. Mais, quel est le taux de récidive après une opération ? Trouvez des réponses à cette question dans cet article.

Le cancer de la vessie

Pendant la maladie, il est important de ne pas négliger la prise en charge. Le patient doit garder le moral malgré le choc. Les traitements sont plus efficaces si le patient garde espoir. Rien n’est perdu. La guérison est un long processus, mais le cancer de la vessie ne peut pas prendre le dessus tant que vous ne vous laissez pas faire. Ne luttez pas seul. La famille et vos amis peuvent être votre force. Les associations de patients peuvent être une aide non négligeable.

La tumeur

La tumeur est un facteur essentiel dans le traitement de la vessie. Il est indispensable de connaitre la profondeur de la tumeur. Cela permet de faire un pronostic précis sur le stade de la maladie. Une tumeur de stade précoce se traduit par un bon pronostic. Une tumeur qui touche la couche musculaire de la paroi de la vessie et d’autres parties du corps entraine un mauvais pronostic.

Récidive du cancer de la vessie

Une tumeur de grande taille engendre un pronostic déplorable. Les chances de survie au cancer de la vessie dépendent du diagnostic de la tumeur. Un cancer de la vessie qui récidive après un traitement entraine un pronostic sombre. Les patients qui ont plusieurs tumeurs ont plus de risque de récidive. Le risque est moindre pour les personnes qui ont une seule tumeur. Plus les régions atteintes sont nombreuses, plus il y a plus de risque pour les patients. Une petite tumeur permet d’établir un pronostic plus favorable. Après le traitement, le cancer de la vessie a tendance à apparaître dans 40 à 70 % des cas. Dans 30 % des cas de récidive, la tumeur s’est déjà propagée sur la couche musculaire de la paroi de la vessie.

Suivi après le traitement

Le cancer de la vessie connaît un taux important de récidive. Dans ce cas, il est nécessaire de bénéficier d’une surveillance médicale après le traitement. L’idée est de prendre en charge le patient le plus tôt possible en cas d’apparition de nouvelles tumeurs. La surveillance permet de s’occuper du patient afin d’éviter que la situation s’empire. Le suivi limite les risques que la tumeur se repende sur l’organe de la vessie. La surveillance après le traitement d’une tumeur superficielle est de repérer une récidive. Pour un risque de récidive faible, une cystoscopie et une cytologie urinaire sont effectuées au moins 3 mois après l’opération. Si le risque est important, la surveillance est réalisée tous les trois mois au cours de la première année. Pendant la deuxième année, les séances de cystoscopie et de cytologie se font de manière semestrielle.

La vie reprend après les traitements

Après les traitements, la vie des patients reprend son cours normal. La peur de la récidive ne doit pas constituer un facteur pour perdre pied. La surveillance après l’ablation de la tumeur sans avoir retiré la vessie permet de maîtriser la maladie en cas de réapparition de tumeur. Il ne faut pas se sentir désemparés. Le soutien des proches, la reprise des activités professionnelles et des loisirs apportent de la motivation pour continuer à vivre et mener le combat si nécessaire. Même si les habitudes changent après un cancer de la vessie, il y a encore de quoi profiter d’une vie épanouie. Le patient doit apprendre à organiser son quotidien.
vote for 123medecins

Nombre de votes : 8223

Note moyenne : 3.88 /5

Trouver le Medecin