Accueil / BLOG / ACTUALITÉS / CBD : Qu’est-ce que le cannabidiol ?

CBD : Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le cannabidiol est l’une des substances se trouvant dans le cannabis. Et comme les autres, le CBD agit sur notre corps à chaque consommation du cannabis ou de tout aliment ou produit qui en contient. En effet, il peut modifier l’appétit, la digestion, le sommeil, les sensations de douleur… Cependant, si l’utilisation du cannabis montre […]

CBD : Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le cannabidiol est l’une des substances se trouvant dans le cannabis. Et comme les autres, le CBD agit sur notre corps à chaque consommation du cannabis ou de tout aliment ou produit qui en contient. En effet, il peut modifier l’appétit, la digestion, le sommeil, les sensations de douleur… Cependant, si l’utilisation du cannabis montre […]

Le cannabidiol est l'une des substances se trouvant dans le cannabis. Et comme les autres, le CBD agit sur notre corps à chaque consommation du cannabis ou de tout aliment ou produit qui en contient. En effet, il peut modifier l'appétit, la digestion, le sommeil, les sensations de douleur… Cependant, si l'utilisation du cannabis montre que le Tétrahydrocannabinol (THC) favorise l'addiction, ce n'est pas le cas de cette substance. Elle possède même des bienfaits médicaux. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le cannabis médical a été légalisé. Mais de quoi s'agit-il réellement ? Quels sont les bienfaits du cannabidiol ? Pour vous, voici le point des caractéristiques et utilités médicinales de cette substance !

Le cannabidiol et le THC : c'est qui le plus additif ?

La consommation du cannabis montre que le THC modifie la pensée, la relation aux autres et l'humeur. Il est donc interdit par la loi. Cependant, le cannabis light, en plus de détendre, n'est pas addictif. Selon William Lowenstein, un addictologue, " il a le même potentiel que les tranquillisants prescrits en France sauf qu'il n'altère pas la concentration ". Les médecins demeurent prudents sur le sujet. " Il serait réputé moins addictif et moins dangereux que le THC " selon Florence Vorspan. En effet, les études sur le cannabidiol commencent à peine. Pour le peu qu'ils savent, le CBD agit sur notre vigilance, augmente la température du corps et joue sur notre sommeil.

Cannabis allégé : les bienfaits thérapeutiques

Contrairement au THC, le " cannabis light " présente de nombreuses vertus. Les spécialistes s'accordent sur son efficacité contre les crises d'épilepsie sévères chez les plus jeunes (entre 1 et 18 ans). Il réduit aussi la rigidité des membres auprès des personnes souffrant de la sclérose en plaques. Enfin, il agit également sur la douleur, l'anxiété, la nausée, le vomissement, l'inflammation, la dépression, les maladies inflammatoires chroniques intestinales, l'addiction aux drogues, etc. Faisons alors un zoom sur ces différentes propriétés du cannabidiol.

Cannabis médical et l'épilepsie sévère

Tout commença par l'histoire de Charlotte Figi, la petite qui souffrait du syndrome de Dravet. Une maladie infantile difficile à traiter. Ne pouvant plus supporter ses crises, jusqu'à 300 par semaine, ses parents choisirent le cannabis light extrait sous forme d'huile, le " Charlotte's Web ". Contre toute attente, le traitement marcha, et les crises s'étaient réduites. Ce fut le déclic qui conduit d'autres personnes atteintes du même syndrome à essayer ce traitement. Puis les témoignages tombent. Cependant, la science n'avait encore rien prouvé. C'est des années plus tard que des recherches ont montré que les produits riches en CBD sont efficaces, dans certaines conditions, contre les épilepsies sévères. Elle a été plus démontrée chez les enfants (entre 1 à 18 ans).

Cannabidiol et la douleur

De la même façon que le cannabis " traditionnel " est utilisé pour soulager les douleurs, le cannabis light présente aussi des vertus antidouleur. En effet, il empêche le corps d'informer le cerveau de ces sensations. En 2012, des recherches ont démontré qu'il pouvait lutter contre les inflammations. Elles ont également montré qu'il diminuait les douleurs causées par la sclérose en plaques. Ce qui montre que cette molécule du cannabis joue un rôle important dans la gestion de la douleur. Enfin, elle supprime aussi les douleurs causées par la fibromyalgie, l'arthrite et même le cancer.

Cannabidiol et l'anxiété

L'anxiété est un trouble très connu. Il touche un grand nombre de personnes à travers le monde. Le stress et la peur caractéristiques des sociétés occidentales rongent la population. On parle désormais d'anxiété sociale ! Plusieurs recherches montrent que le cannabis light est capable de lutter contre ce mal social. Il agit très rapidement sur les personnes souffrant de phobie sociale et leur permet de braver cette peur. C'est aussi le cas des patients dépressifs. En bref, le CBD est efficace contre les crises d'angoisse, les attaques de panique et troubles connexes à l'anxiété sociale.

Nausée, vomissement et cannabidiol

Les effets anti-vomitifs du cannabis médical sont bien connus scientifiquement. De nombreuses personnes ont aussi ressenti un soulagement par rapport aux vomissements et à la nausée en l'utilisant. En réalité, la plupart des cannabinoïdes présentent ces propriétés. Cependant, le cannabis light s'est montré plus efficace. Pour un fonctionnement optimal, il serait recommandé de l'inhaler.

Cannabis légal et d'autres maladies

Pour lutter contre la schizophrénie, les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), l'acné, les inflammations, les troubles neurologiques et neuropsychiatriques, les comportements addictifs, le cancer (du sein par exemple), les fractures et même le diabète, le cannabidiol présente des propriétés thérapeutiques. Il intervient aussi dans la protection du foie, surtout dans le cadre des conséquences causées par l'alcool. Mais n'a-t-il pas d'effets secondaires ?

Cannabis sans THC : les effets secondaires

Le cannabis light est considéré comme une substance plus sûre que le THC. Toutefois, il possède quelques effets secondaires dont la plupart sont mineurs. Les plus connus sont : la bouche sèche, la baisse d'appétit, les convulsions, l'hypotension, l'étourdissement et même la somnolence. Des recherches ont aussi démontré que le CBD agit sur la façon dont le foie dégrade les médicaments que nous consommons. Ce qui pourrait modifier leur fonctionnement dans l'organisme. Cependant, il ne faut pas s'alarmer. Ces effets secondaires du cannabidiol n'apparaissent pas chez tout le monde. Ils dépendent d'ailleurs de la réponse du corps.

Cannabis légal : quelle est alors la dose convenable ?

Comme les recherches ne sont pas encore approfondies sur le sujet, les spécialistes ne s'accordent pas encore sur la dose standard. Certains recommandent de commencer la consommation par une dose faible, puis d'évoluer vers des doses de plus fortes en fonction des réponses du corps. C'est de cette manière que l'on peut trouver le dosage correspondant à son organisme ! En réalité, il dépend de la force de l'extrait consommé, du trouble à traiter, et de la réponse du corps à la molécule. Ainsi, pendant que d'autres prescrivent 25 grammes, le document " Sécurité et effets secondaires du cannabidiol ", produit par le NCBI, par exemple recommande " des doses élevées jusqu'à 1500 mg/jour ". Au total, retenons que la dose dépend du produit que vous avez acheté et des prescriptions que vous avez reçues.

Cannabis allégé : modes de consommation

La plus populaire est la vaporisation, grâce notamment à la cigarette électronique. Toutefois, il est aussi très utilisé sous forme d'huile prélevée à l'aide de compte-gouttes. Dans ce cas, il est soit directement consommé par voie orale ou par l'intermédiaire d'un aliment. Notons que certains le fument. C'est un mode non recommandé, car il présente les mêmes risques que la cigarette. Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur le CBD. Ce qu'il faut faire de toutes ces informations ne dépend que de vous ! Ces produits sont disponibles à l'achat dans une boutique de CBD à Paris.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6275

Note moyenne : 4 /5

Trouver le Medecin