Accueil / BLOG / ACTUALITÉS / L’organisation de la santé est-elle en pleine révolution ?

L’organisation de la santé est-elle en pleine révolution ?

Le 31 mai se tiendra une conférence sur les déserts médicaux en la présence de Patrick Bouet, le Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins. Face aux problèmes des déserts médicaux, des regroupements hospitaliers de territoire, et aux difficultés de mise en place des réformes sur l’organisation de la santé, il s’agit pour l’Ordre […]

L’organisation de la santé est-elle en pleine révolution ?

Le 31 mai se tiendra une conférence sur les déserts médicaux en la présence de Patrick Bouet, le Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins. Face aux problèmes des déserts médicaux, des regroupements hospitaliers de territoire, et aux difficultés de mise en place des réformes sur l’organisation de la santé, il s’agit pour l’Ordre […]

Le 31 mai se tiendra une conférence sur les déserts médicaux en la présence de Patrick Bouet, le Président du Conseil National de l'Ordre des Médecins. Face aux problèmes des déserts médicaux, des regroupements hospitaliers de territoire, et aux difficultés de mise en place des réformes sur l'organisation de la santé, il s'agit pour l'Ordre des Médecins de formuler leurs propositions afin de ne pas être oublié comme cela avait été le cas lors des précédentes élections.

Peser dans le débat

Cette fois, le Conseil National de l'Ordre des Médecins veut avoir son mot à dire sur l'organisation de la santé. Mis de côté lors des campagnes de 2007 et 2012, l'Ordre a choisi cette fois de passer par la publication d'un Livre blanc, intitulé « Pour l'avenir de la santé, de la grande consultation aux propositions ».

La première cible des médecins, c'est l'organisation territoriale et la lutte contre les déserts médicaux en France. Ainsi, en 2015, l'Ordre recensait 192 déserts médicaux, représentant près de 2,5 millions de personnes.

Leur principale proposition est de créer des bassins de proximité où les médecins pourraient se rendre d'un cabinet à l'autre en fonction des besoins, sans se fixer sur un lieu donné. Ainsi, Patrick Bouet est prêt à s'opposer aux élus, pour redonner la parole aux médecins quand il s'agit d'organisation de la santé.

Quels problèmes

Un décret du 27 avril vient d'entériner le projet de Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) qui participent à la loi de modernisation de notre système de santé. Les 1 100 établissements hospitaliers français devront se regrouper, d'ici à 2021, afin de ne plus former que 150 à 250 GHT.

Or, les élus locaux n'ont jamais eu leur mot à dire quant à la mise en place de cette réforme, et les médecins ne la voient pas non plus d'un très bon œil. Ils regrettent que ce projet, censé simplifier les démarches, soit tout sauf pratique : la mise en place ne se fera pas aussi facilement que ce qui est prétendu et la relation entre GHT et territoire risque de compliquer les choses.

Ce que regrette l'ordre des médecins, c'est une organisation de la santé qui soit l'affaire de tous sauf du personnel médical. Ainsi, ils dénoncent un projet santé mis entre les mains d'élus et non du corps médical.

Informatique Mdecin Photo symbole

Quelles solutions

La grande proposition du corps médical consiste en la création de « bassins de proximité santé ». Ces bassins permettraient aux médecins et professionnels de la santé de se déplacer d'un cabinet à l'autre selon les besoins sans avoir à se fixer dans un endroit en particulier.

Pour cela, il faut que les établissements de premier recours ainsi que les cabinets libéraux s'accordent sur le contenu d'un projet sans tenir compte des limites territoriales administratives, avant de pouvoir développer leur bassin.

Cela pourrait permettre une meilleure organisation de la santé en fonction des besoins propres à telle zone et permettre ainsi au personnel d'être présent de manière efficace plutôt que de se fixer 7 jours sur 7 dans une localité qui ne nécessite pas une telle présence.

Aussi, l'Ordre des Médecins affirme que les jeunes médecins sont favorables à une telle organisation et permettraient d'assurer une présence médicale dans ces localités.

Un projet encore flou

Si l'idée peut paraître séduisante, elle est encore nimbée d'une zone de flou. Au moment d'expliquer comment seront délimitées les zones géographiques de ces proximités, Patrick Bouet n'est pas encore définitif.

En effet, si elles ne reposent ni sur une intercommunalité ou sur des limites départementales, comment seront-elles définies ?

Cette question centrale reste encore sans réponse précise, de quoi prouver une nouvelle fois qu'une révolution de l'organisation de la santé n'est pas chose facile même si elle apparaît comme de plus en plus nécessaire.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6146

Note moyenne : 4.01 /5

Trouver le Medecin