Accueil / BLOG / OPHTALMOLOGUE / Chirurgie réfractive : les différentes techniques chirurgicales pour améliorer sa vue

Chirurgie réfractive : les différentes techniques chirurgicales pour améliorer sa vue

N’ayant eu de cesse de s’améliorer, la chirurgie réfractive permet de nos jours de corriger de nombreux défauts visuels. Différentes techniques peuvent être utilisées selon le cas. Avant de vous en dire plus sur ces dernières marquons un temps d’arrêt sur ce qu’est cette discipline. Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ? Le nombre de patients […]

Chirurgie réfractive : les différentes techniques chirurgicales pour améliorer sa vue

N’ayant eu de cesse de s’améliorer, la chirurgie réfractive permet de nos jours de corriger de nombreux défauts visuels. Différentes techniques peuvent être utilisées selon le cas. Avant de vous en dire plus sur ces dernières marquons un temps d’arrêt sur ce qu’est cette discipline. Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ? Le nombre de patients […]

N'ayant eu de cesse de s'améliorer, la chirurgie réfractive permet de nos jours de corriger de nombreux défauts visuels. Différentes techniques peuvent être utilisées selon le cas. Avant de vous en dire plus sur ces dernières marquons un temps d'arrêt sur ce qu'est cette discipline.

Qu'est-ce que la chirurgie réfractive ?

Le nombre de patients ayant recours à la chirurgie réfractive n'a de cesse d'augmenter d'année en année. Pourquoi ? Pour la simple raison qu'elle a fait ses preuves dans de nombreux cas. Elle a en effet réalisé de grands progrès depuis ses débuts dans les années 80, tant et si bien qu'elle permet de corriger efficacement certains défauts réfractifs de l'œil. Il s'agit principalement de :
  • La myopie qui toucherait plus de 25% des français. Elle se caractérise par une vision nette de près et floue de loin ;
  • L'hypermétropie qui toucherait quant à elle environ 9% de la population française. Contrairement à un myope, un hypermétrope voit flou de près, mais net de loin ;
  • La presbytie qui est un trouble visuel liée à l'âge. Elle correspond à une perte progressive de la capacité de l'œil à effectuer la mise au point en vision rapprochée ;
  • L'astigmatisme qui toucherait sensiblement 15% de français et qui se manifeste par une vision floue et déformée de près comme de loin.
Consistant à sculpter la cornée qui est le tissu transparent recouvrant la rétine, la chirurgie réfractive permet de modifier son rayon de courbure afin de réduire ou d'accroître la puissance optique selon le cas. Bien réalisée, l'intervention vous permet de ne plus être astreint au port de lunettes ou des lentilles de contact. Le choix de la technique chirurgicale sera fonction du défaut dont vous êtes sujet.

Les différentes techniques de chirurgie réfractive

On distingue deux principales techniques de chirurgie réfractive. La première est la technique Lasik et la seconde la photo kéractétomie réfractive ou PKR.

La technique Lasik

La technique Lasik est généralement utilisée dans les cas d'hypermétropie, d'astigmatisme et de myopie variant entre -4 et -10 dioptries. Elle consiste à découper une fine lamelle superficielle et une petite partie du stroma antérieur afin de pouvoir atteindre un stroma plus profond. Cette technique se déroule en trois étapes :
  • La première, le chirurgien procède à une anesthésie locale au moyen d'un collyre spécialement prévu à cet effet avant de positionner un dispositif de maintien de l'œil. Ce dernier a pour rôle d'empêcher tout mouvement ;
  • La seconde, le chirurgien dévoile la surface de la cornée en découpant un volet qu'il va ensuite soulever pour avoir accès au tissu cornéen ;
  • La troisième, le chirurgien expose le tissu cornéen à un laser émettant un rayon ultraviolet. L'objectif est de remodeler la cornée avec précision pour corriger le défaut visuel. Le volet cornéen sera par la suite replacé sans aucune suture.
Cette technique de chirurgie réfractive n'occasionne pas en principe de douleur, l'épithélium qui est la couche superficielle de la cornée étant respectée. Lorsque l'intervention doit être réalisée sur les deux yeux elle se fait habituellement un œil après l'autre avec un intervalle de quelques semaines.

La photo kéractétomie réfractive ou PKR

La photo kéractétomie réfractive ou PKR est la seconde technique de chirurgie réfractive couramment utilisée. On parle également de chirurgie par utilisation du laser Excimer. Elle est utilisable pour la myopie, l'astigmatisme et l'hypermétropie lorsque le patient en raison notamment de l'épaisseur de sa cornée ou de son âge ne peut être soumis à la technique Lasik. La PRK consiste pour l'essentiel à retirer l'épithélium pour atteindre le stroma. La surface de la cornée est ensuite exposée au laser durant quelques secondes. Lorsque cette technique est utilisée une douleur d'intensité variable selon le patient peut apparaître durant les deux ou trois jours qui suivent l'intervention. Aussi, vous pourrez avoir l'impression de porter un voile devant les yeux pendant quelques jours. Si l'intervention est  réalisée dans les règles de l'art vous serez à l'abri de toute complication. C'est en ce sens qu'il est conseillé de bien choisir l'institut dans laquelle se rendre pour une telle intervention. Les conseils donnés sur Astuce Santé pourront vous aider à ce sens.

Chirurgie réfractive, quelques informations utiles

  Au vue de son efficacité nombreux sont les patients qui souhaitent recourir à la chirurgie réfractive. Cependant, tous ne peuvent être opérés. A titre d’exemple, elle ne peut être pratiquée chez des patients trop jeunes, car il est essentiel que la vision soit stable depuis au moins un an. Si vous avez l’âge requis, vous serez soumis au préalable à un bilan pré-opératoire afin de se rassurer que vous soyez éligible.  Des examens seront réalisés notamment pour mesurer l'importance du défaut optique et s'assurer qu'il n'existe aucun problème pouvant contre-indiquer l'intervention comme par exemple une déformation de la cornée. Le bilan permet également de déterminer la technique la plus adéquate à votre cas. Avant de vous lancer il est important de savoir qu'actuellement les opérations de chirurgie réfractive ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Certaines mutuelles peuvent cependant prendre en charge ces interventions. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de la votre si vous avez souscrit à une complémentaire santé. Vous devez également savoir que les résultats n'apparaissent pas immédiatement après l'intervention. Les délais sont variables d'un patient à un autre selon la gravité du défaut corrigé ainsi que la technique utilisée. Mais il est courant qu'après un Lasik les résultats soient plus rapidement perceptibles. Cliquez ici pour connaître les risques et éventuelles complications. Vous en savez désormais un peu plus sur la chirurgie réfractive et les différentes techniques pouvant être utilisées. Après examens le chirurgien rencontré est le mieux placé pour déterminer la technique adaptée à votre cas.
vote for 123medecins

Nombre de votes : 9153

Note moyenne : 3.84 /5

Trouver le Medecin