Accueil / BLOG / ACTUALITÉS / Comment rembourser une dette de sommeil ?

Comment rembourser une dette de sommeil ?

Si vous vous sentez trop endormi, vous vous demandez peut-être pourquoi. La raison la plus courante est que vous ne dormez pas assez pour vous sentir reposé. Ce n’est pas drôle d’être fatigué, surtout si vous avez une dette de sommeil. Le manque de sommeil peut avoir de graves conséquences sur la santé et le […]

Comment rembourser une dette de sommeil ?

Si vous vous sentez trop endormi, vous vous demandez peut-être pourquoi. La raison la plus courante est que vous ne dormez pas assez pour vous sentir reposé. Ce n’est pas drôle d’être fatigué, surtout si vous avez une dette de sommeil. Le manque de sommeil peut avoir de graves conséquences sur la santé et le […]

Si vous vous sentez trop endormi, vous vous demandez peut-être pourquoi. La raison la plus courante est que vous ne dormez pas assez pour vous sentir reposé. Ce n'est pas drôle d'être fatigué, surtout si vous avez une dette de sommeil. Le manque de sommeil peut avoir de graves conséquences sur la santé et le bien-être. Découvrez comment vous pouvez rembourser votre dette de sommeil et éviter les effets secondaires néfastes d'un manque de sommeil.  

Comment faire face à un déficit de sommeil ?

Si vous avez un sommeil insuffisant au point de ressentir les effets du manque de sommeil, vous voudrez revoir ces moyens simples pour rembourser votre dette de sommeil accumulée :
  1. Essayez de prolonger votre temps de sommeil

Vous pouvez y parvenir en vous couchant plus tôt ou en retardant votre réveil. Il est préférable d'ajouter du temps progressivement jusqu'à ce que vous vous reposiez suffisamment. En évitant l'utilisation d'un réveil, vous aurez le sommeil dont vous avez besoin pour vous sentir reposé.
  1. Faites une sieste

Si la période de sommeil de la nuit est un festin, les siestes sont comme des collations de sommeil. Il vous est possible de rattraper le temps perdu avec du sommeil à d'autres moments de la journée en faisant une sieste. La plupart des gens font une sieste plus facile au début ou au milieu de l'après-midi. De courtes siestes, de 15 à 30 minutes par exemple, peuvent être rafraîchissantes, mais des siestes plus longues, d'une durée de plusieurs heures, peuvent être nécessaires pour compenser un manque de sommeil important.  
  1. Dormez le week-end

De nombreuses personnes utilisent cette technique : Les samedis et dimanches matins permettent de dormir davantage. Si vous devez vous réveiller tôt au cours de la semaine, vous risquez d'accumuler progressivement un déficit de sommeil. Le week-end venu, vous pourrez le rembourser en faisant la grasse matinée.   C'est presque comme si vous appuyiez chaque semaine sur un bouton de remise à zéro de votre dette. C'est ce que l'on appelle parfois le "décalage horaire social", compte tenu des répercussions sur le rythme circadien de l'organisme. Cette solution est peut-être préférable à la perpétuation d'un déficit de sommeil, mais elle n'est pas forcément préférable car vous risquez de souffrir des effets du manque de sommeil pendant la semaine.  
  1. Utilisez la caféine de façon limitée

Les buveurs de café se demandent souvent si la caféine peut améliorer leur mémoire tout en les aidant à surmonter leur manque de sommeil. C’est une règle de trois assez compliquée ! On peut se demander à ce niveau s’il existe réellement une relation entre la mémoire et le manque de sommeil, ou ce lien est-il gravé seulement dans l'esprit des buveurs de café ?   Eh bien, la caféine bloque le signal de l'adénosine. Par conséquent, après avoir bu un café, un thé ou une boisson gazeuse, il est naturel de se sentir plus éveillé. Ces effets sont de courte durée. Par conséquent, il se peut que vous deviez boire périodiquement une autre boisson pour en bénéficier. La caféine ne peut pas surmonter un profond manque de sommeil, elle peut donc avoir un rôle limité à mesure que le déficit de sommeil augmente.
  1. Évitez la somnolence au volant

S'il y a une chose que vous devez faire dans le contexte du manque de sommeil, c'est ceci : Ne pas conduire en état de somnolence. Si vous êtes trop somnolent pour conduire, ne prenez tout simplement pas le volant. Si vous conduisez déjà, retirez-vous de la route en toute sécurité et reposez-vous.   Le manque de sommeil peut contribuer à la somnolence au volant, et c'est une cause majeure d'accidents de la route. Les recherches indiquent que le risque d'accident peut être aussi élevé que de conduire en état d'ébriété. Le fait d'allumer la radio et de baisser les vitres n'aide pas. Les personnes qui manquent de sommeil dans les simulateurs de conduite auront quand même un accident de voiture. Le risque n'en vaut pas la peine   Pour ceux qui continuent à lutter contre les effets du manque de sommeil, demandez l'aide d'un expert. Si vous ne vous sentez pas reposé, malgré tous vos efforts, obtenez le diagnostic et le traitement dont vous avez besoin. Vous serez heureux de l'avoir fait.  
vote for 123medecins

Nombre de votes : 9707

Note moyenne : 3.83 /5

Trouver le Medecin