Accueil / BLOG / BLOG / Syndrome de l’intestin irritable : quel régime adopter ?

Syndrome de l’intestin irritable : quel régime adopter ?

Douleurs abdominales, troubles réguliers du transit intestinal, inconfort gastrique,…, voilà autant de symptômes faisant très souvent l’objet de consultations fréquentes en médecine générale ou en gastroentérologie. Malheureusement, les différents traitements médicamenteux proposés contre le syndrome de l’intestin irritable sont limités. À l’heure actuelle, ce ne sont que des conseils diététiques et quelques compléments alimentaires qui […]

Syndrome de l’intestin irritable : quel régime adopter ?

Douleurs abdominales, troubles réguliers du transit intestinal, inconfort gastrique,…, voilà autant de symptômes faisant très souvent l’objet de consultations fréquentes en médecine générale ou en gastroentérologie. Malheureusement, les différents traitements médicamenteux proposés contre le syndrome de l’intestin irritable sont limités. À l’heure actuelle, ce ne sont que des conseils diététiques et quelques compléments alimentaires qui […]

Douleurs abdominales, troubles réguliers du transit intestinal, inconfort gastrique,…, voilà autant de symptômes faisant très souvent l’objet de consultations fréquentes en médecine générale ou en gastroentérologie. Malheureusement, les différents traitements médicamenteux proposés contre le syndrome de l’intestin irritable sont limités. À l’heure actuelle, ce ne sont que des conseils diététiques et quelques compléments alimentaires qui sont efficaces contre le SII. On vous explique !

Les causes et symptômes du syndrome de l'intestin irritable

Avant tout, il convient de rappeler que la maladie de l’intestin irritable ne peut être combattue efficacement que par un régime alimentaire prudent et bien ficelé. Il existe aussi la possibilité d'avoir recours à des compléments alimentaires à base de fibres, comme chez Nutri&Co entre autres, dans le but d'augmenter son apport en fibres Low FODMAP facilement. Revenons cependant d’abord sur les sources d’une telle affection et ses conséquences. Le syndrome de l’intestin irritable encore appelé affection du côlon irritable se manifeste tel un trouble digestif constitué de douleurs et de gênes abdominales. Le diagnostic de la maladie s’effectue par un médecin qualifié voire un gastroentérologue qui prescrit ensuite un traitement adapté. Ledit traitement essentiellement constitué d’un régime pour intestin irritable vise à faire baisser l’hyper stimulation et l’hyper distension des intestins, afin de les rendre plus confortables. Un tel régime consiste à éviter tout aliment susceptible d’irriter l’intestin et d’intégrer très progressivement dans les habitudes du patient, les bonnes habitudes alimentaires. Cela permet entre autres de limiter les différentes manifestations du syndrome de l’intestin irritable, telles que les gaz, les ballonnements et les douleurs abdominales.

Quid des causes du Syndrome ?

La médecine n’est pas encore parvenue à identifier avec certitude les causes de l’affection du côlon irritable. Ce qui est cependant certain, c’est que la plupart des personnes affectées par ce trouble se décrivent comme constamment stressées ou traversant de longues périodes d’intense fatigue ou de stress. Avec quelques périodes de vacances ou de repos soutenu, ces personnes ont pu voir baisser la fréquence ou l’intensité de leurs douleurs et crises. Il serait cependant imprudent de penser que le stress et la fatigue sont les seuls facteurs du syndrome de l’intestin irritable. En effet, cette colopathie apparaît également chez certaines personnes ayant contracté une infection intestinale aiguë ou chez d’autres personnes ayant développé une intolérance modérée au lactose. En bref, les études semblent montrer que les causes de cette colopathie fonctionnelle sont variables selon la personne (plus de détails sur Astuce-santé).

Intestin irritable : quel régime alimentaire favoriser ?

L’affection du côlon irritable peut être combattue au moyen d’un régime alimentaire composé de fibres. Les matières grasses et les aliments à fermentation rapide doivent, eux, être limités.

Consommer des fibres

Il n’y a pas mieux que les aliments qui facilitent la digestion pour contrer le syndrome de l’intestin irritable. Et les fibres solubles figurent à cet effet en première position. Ce sont des aliments suffisamment doux pour l’intestin d’autant plus que lors de la digestion, ils se transforment en gel et aident à combattre toute forme d’irritation. Ils stimulent également la réabsorption de l’eau et du sodium dans le côlon, ce qui facilite les selles. Les fibres solubles peuvent être retrouvées dans des aliments tels que :
  • l’avoine ;
  • l'orge ;
  • les légumes frais ;
  • les légumes secs : haricots, lentilles, pois chiches, etc. (à tremper une nuit avant de cuire) ;
  • etc.
Pour toutes les personnes qui souffrent de manière chronique du syndrome de l’intestin irritable, il est recommandé de consommer des fibres solubles à tous les repas afin de faciliter le mouvement normal de l’intestin. Il faut cependant remarquer que l’efficacité des fibres n’a été réellement établie que dans les formes de colopathie avec constipation.

Limiter les matières grasses

Elles jouent un rôle important dans les réflexes gastro-coliques des parois intestinales. Il est donc recommandé de limiter raisonnablement les aliments riches en matières grasses tels que les pâtisseries, les frites, la mayonnaise, les fromages à pâte molle, la crème, etc.

Limiter les aliments qui fermentent

À l’instar des matières grasses qui créent un terrain propice au syndrome de l’intestin irritable, les aliments à fermentation rapide et acide tels que les glucides doivent être contrôlés. Certains aliments les comportant doivent alors être réduits au maximum. C’est le cas du brocoli, du chou-fleur, du navet, etc. À côté, il est indispensable de limiter la consommation de café. En effet, le café est un véritable agresseur du côlon. Il est possible de le substituer par de la chicorée ou des thés diététiques. Une affection du côlon irritable peut également être due à une intolérance au gluten. Les aliments à base de blé tels que les pâtes ou le pain doivent être évités. Le syndrome de l’intestin irritable peut être combattu avec des aliments qui apportent des glucides lentement assimilés, tels que le riz complet, le sarrasin, etc.  
vote for 123medecins

Nombre de votes : 10009

Note moyenne : 3.82 /5

Trouver le Medecin