Accueil / BLOG / DENTISTE / Quelles conséquences peut avoir un dentier mal fixé ?

Quelles conséquences peut avoir un dentier mal fixé ?

L’utilisation des prothèses dentaires est de plus en plus fréquente de nos jours. Et pour cause, il s’agit d’une solution efficace et pratique qui soulage chaque année des millions de personnes ayant certains problèmes de dents. Néanmoins, il faut savoir que cette solution peut vite se transformer en problème récurrent, en l’occurrence lorsque le dentier […]

Quelles conséquences peut avoir un dentier mal fixé ?

L’utilisation des prothèses dentaires est de plus en plus fréquente de nos jours. Et pour cause, il s’agit d’une solution efficace et pratique qui soulage chaque année des millions de personnes ayant certains problèmes de dents. Néanmoins, il faut savoir que cette solution peut vite se transformer en problème récurrent, en l’occurrence lorsque le dentier […]

L’utilisation des prothèses dentaires est de plus en plus fréquente de nos jours. Et pour cause, il s’agit d’une solution efficace et pratique qui soulage chaque année des millions de personnes ayant certains problèmes de dents. Néanmoins, il faut savoir que cette solution peut vite se transformer en problème récurrent, en l’occurrence lorsque le dentier est mal fixé, nécessitant dès lors d’autres mesures comme l’utilisation d’une colle dentaire.

Un dentier, c’est quoi concrètement ?

De prime abord, il faut savoir que le dentier est une prothèse dentaire amovible qui se met en place pour remplacer tout ou une partie de la dentition naturelle. Cet appareil dentaire se décline donc sous deux variantes : la complète, et la partielle.

On parle de dentier complet quand la prothèse a pour rôle de remplacer la totalité des dents, soit du bas, soit du haut, soit des deux rangées. Ce type de prothèse en résine s’appuie le plus largement possible sur les gencives. A l’opposé, on parle de dentier partiel lorsque la prothèse ne remplace qu’une partie de la dentition. En conséquence, elle s’appuie non seulement sur les gencives, mais aussi sur les dents restantes, à l’aide de crochets.

Qu’il soit partiel ou total, le dentier, pour exercer correctement ses fonctions, doit être bien fixé ; et pour une fixation optimale, la colle dentaire constitue l’une des solutions les plus efficaces, à condition d’être de bonne qualité. La colle dentaire de Toutdentaire par exemple permet une fixation parfaite de l’appareil dentaire, évitant ainsi nombre de désagréments.

Dentier mal fixé : quelles conséquences ?

La mauvaise fixation cause en effet plusieurs problèmes, qui peuvent transformer rapidement le port de dentier partiel ou total en un calvaire. Au premier plan de ceux-ci, figurent les gênes masticatoires. Etant mal fixée, la prothèse dentaire amovible peut bouger au moindre contact avec les aliments à marcher. Sans l’utilisation d’une colle dentaire pour corriger le problème, les gênes occasionnées peuvent ainsi ralentir considérablement la mastication.

Ceci, c’est sans compter les multiples douleurs ressenties chaque fois que des débris passent sous le dentier mal fixé. Ces douleurs peuvent entrainer des conséquences allant d’un simple malaise buccal à une perte pure et simple de l’appétit !  De plus, il convient de noter que le dentier instable nécessitera un entretien plus difficile, car il bougera plus qu’il ne devrait. Plus l’entretien de la prothèse dentaire sera difficile, moins efficace elle sera, à moins de corriger la mauvaise fixation par l’application d’une colle dentaire.

Une autre conséquence et pas des moindres, c’est l’aspect esthétique. Avec un dentier mal fixé, on est beaucoup moins enthousiasmé à l’idée de sourire. En outre, cet état de choses peut être à la base d’une perte de confiance en soi, vu qu’on n’est pas en mesure de manger normalement, ou de s’esclaffer en public, comme les autres. Autant de répercussions importantes et fâcheuses qu’il est heureusement possible de solutionner.

Quelles alternatives pour y remédier ?

L’une des meilleures alternatives pour remédier à la mauvaise fixation d’un dentier et éviter toutes les conséquences sus-citées, c’est l’utilisation d’une colle dentaire. Il s’agit d’une substance adhésive (pâte, poudre, tampon adhésif ou coussinet) qui s’applique dans la prothèse dentaire pour que celle-ci reste hermétiquement fixée au maxillaire supérieur ou à la mandibule. L’adhésif se place sur la face interne de l’appareil dentaire, et est répartie ensuite sur toute sa surface pour assurer sa stabilité.

D’autres solutions sont toutefois possibles : pose d’implants, prothèse neuve, rebasage en résine dure ou en résine souple, entre autres. Elles restent cependant moins économiques et pratiquement efficaces que la colle dentaire, dont le rapport qualité-prix en fait simplement la solution la plus recommandée face à un dentier mal fixé.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6444

Note moyenne : 3.99 /5

Trouver le Medecin