Accueil / BLOG / PHARMACIE / Comment se passent les études en pharmacie ?

Comment se passent les études en pharmacie ?

Les études en pharmacie durent de six à neuf années en fonction de la branche choisie : industrie-recherche, internat ou officine. Mais avant d’avoir son Diplôme d’État (DE) de docteur dans ce domaine, le candidat doit franchir un certain nombre d’étapes dans sa formation. Zoom sur les années d’études liées à cette spécialité. La PACES : un […]

Comment se passent les études en pharmacie ?

Les études en pharmacie durent de six à neuf années en fonction de la branche choisie : industrie-recherche, internat ou officine. Mais avant d’avoir son Diplôme d’État (DE) de docteur dans ce domaine, le candidat doit franchir un certain nombre d’étapes dans sa formation. Zoom sur les années d’études liées à cette spécialité. La PACES : un […]

Les études en pharmacie durent de six à neuf années en fonction de la branche choisie : industrie-recherche, internat ou officine. Mais avant d’avoir son Diplôme d’État (DE) de docteur dans ce domaine, le candidat doit franchir un certain nombre d’étapes dans sa formation. Zoom sur les années d’études liées à cette spécialité.

La PACES : un passage incontournable

Il s’agit de la première année de formation commune aux études de santé. On y entre généralement avec un bac scientifique. Pendant le premier semestre, les aspirants suivent des cours :

  • D’anatomie,
  • De biologie
  • De physiologie
  • De physique, etc.

Pour finir, les aspirants au travail en pharmacie devront passer un concours unique. Les résultats sont proclamés en fonction de la filière disponible. Cela permet aux étudiants de mieux se préparer pour l’un des quatre examens (médecine, sage-femme ou dentaire).

Le tronc commun continue au second semestre. Cependant, les candidats doivent y entamer la spécialisation. L’année se termine donc par un nouveau concours avec un certain nombre de places en deuxième année.

Les 2e et 3e années de pharmacie

Ce sont les moments de s’imprégner de nombreuses disciplines. La deuxième année est essentiellement consacrée à la pratique où les étudiants apprendront à effectuer des manipulations. Il existe également des disciplines théoriques appliquées à la santé telles que la biochimie, la biologie humaine et végétale, l’infectiologie, l’étude des grands systèmes de l’organisme, etc.

Il existe toutefois des enseignements facultatifs que l’on pourrait choisir en fonction de l’option envisagée : officine, industrie ou préparation à l’internat. Les candidats devront également effectuer plusieurs stages obligatoires en officine afin de prendre un premier contact avec la réalité des activités liées à la pharmacie.

Ces années d’études sont sanctionnées par le Diplôme de formation générale en science pharmaceutique (DFGSP) reconnu au niveau licence.

La 4e année

Il s’agit là d’une année de transition. Les candidats continuent le tronc commun au premier semestre. Ils étudient entre autres la pneumologie, la diabétologie, la cardiologie, etc. La prise en charge thérapeutique du patient ainsi que l’étude de la tolérance et des effets secondaires du médicament sont également au programme.

C’est en début du second semestre que les étudiants ont la possibilité de choisir et d’entamer l’une des trois filières de spécialisation possible en pharmacie.

Notez que ceux qui choisissent l’option internat devront passer un concours d’entrée en début de cinquième année.

La 5e année

Encore appelée année hospitalo-universitaire, elle oblige les candidats à partager leurs temps entre l’université et l’hôpital. Ceux ayant opté pour la filière industrie et internat quant à eux font un stage en industrie ou en laboratoire de recherche. Ici, il existe des enseignements spécifiques à chaque branche.

Toujours en ce qui concerne les deux filières suscitées, il peut s’avérer utile de compléter la formation par des masters distincts selon le métier ou le domaine que l’on vise. On pourrait choisir en parallèle à la pharmacie d’autres études en management et production du médicament, droit pharmaceutique, environnement, génétique, etc.

Cependant, il faudra prendre en compte l’emploi du temps des universités. La 5e année est sanctionnée par un Diplôme de formation approfondi en sciences pharmaceutiques (DFASP). Ce parchemin est reconnu au même titre qu’un master.

Le cycle court

Cette étude s’adresse aux meilleurs étudiants ayant choisi les options officine et industrie en cours de 4e année. Elle dure 1 an après la 5e année. Ces futurs spécialistes auront ainsi six mois de cours et 6 mois de stage relatifs à chaque filière. Mais ils doivent soutenir une thèse d’exercice en fin d’année, afin d’obtenir le grade de docteur en pharmacie grâce au diplôme d’état (DE).

Le cycle long

Il permet de se spécialiser en internat. Cette étude est accessible à condition d’être déclaré admis à un concours d’entrée. Compte tenu de leur rang de classement, ils pourront à nouveau choisir l’une des 3 spécialisations disponibles. Ainsi, ces spécialistes auront le choix entre : la biologie médicale, l’orientation-hôpital ou l’industrie, ou encore l’innovation pour la recherche pharmaceutique.

Ces études durent encore quatre ans à la suite de la 5e année. Elles sont étoffées de cours et de stages à plein temps à l’hôpital ou dans les laboratoires. Tout dépend de la spécialité en pharmacie choisie. En tant qu’internes, ces spécialistes perçoivent une rémunération d’environ 1500 € net par mois en première année par exemple.

À la fin du cursus, les internes soutiennent une thèse d’exercice. Cela leur permet donc d’obtenir le Diplôme d’études spécialisées (DES) qui équivaut aussi au grade de docteur dans ce domaine.

Voilà donc comment se passent les études pour les universitaires ayant choisi d'exercer dans ce domaine. Quelle que soit l'option choisie, il faudra valider 8 stages semestriels à l'hôpital et soutenir une thèse. Notez qu'avec le DES le spécialiste peut faire carrière dans le privé comme dans le public.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 6275

Note moyenne : 4 /5

Trouver le Medecin