Accueil / BLOG / OPHTALMOLOGUE / Quels sont les dangers de l’hyperconnexion ?

Quels sont les dangers de l’hyperconnexion ?

L’hyperconnexion numérique est le fait d’être connecté de manière prolongée sur n’importe quel type d’écran. Le terme est employé lorsque notre temps d’accès quotidien à internet dépasse les 3 heures. Les français et leur consommation moyenne d’écran de 6 heures par jour, sont majoritairement concernés. Le phénomène met en lumière des habitudes nouvelles et modifie […]

Quels sont les dangers de l’hyperconnexion ?

L’hyperconnexion numérique est le fait d’être connecté de manière prolongée sur n’importe quel type d’écran. Le terme est employé lorsque notre temps d’accès quotidien à internet dépasse les 3 heures. Les français et leur consommation moyenne d’écran de 6 heures par jour, sont majoritairement concernés. Le phénomène met en lumière des habitudes nouvelles et modifie […]

L’hyperconnexion numérique est le fait d’être connecté de manière prolongée sur n’importe quel type d’écran. Le terme est employé lorsque notre temps d’accès quotidien à internet dépasse les 3 heures. Les français et leur consommation moyenne d’écran de 6 heures par jour, sont majoritairement concernés. Le phénomène met en lumière des habitudes nouvelles et modifie considérablement les comportements au quotidien. Notre volonté d’être constamment connecté à un impact insoupçonné sur notre santé et peut entrainer des troubles psychologiques et physiques irrémédiables. Pourtant, ces dangers restent relativement sous-estimés. En effet, près de la moitié des français considèrent que le temps passé sur les écrans n’impacte pas leur santé de manière générale. Alors, quels sont les effets de l’hyperconnexion sur notre santé ? Comment bouscule-t-elle notre vie professionnelle ? Tour d’horizon.

Quels effets sur notre moral ?

Chaque jour, les français consultent près de 221 fois leurs smartphones. En pratique, ces utilisations peuvent être variées : consultation d’informations, de mail, des réseaux sociaux. Ces comportements multipliés sont révélateurs d’un désir d’information infini des utilisateurs qui, en se répétant chaque jour impacte le cerveau. Par exemple, des études ont démontré que plus nous sommes actifs sur les réseaux sociaux et plus notre humeur serait négative après y être allés. Pire, ces mêmes études ont mis en lumière le lien entre l’usage excessif des téléphones et des symptômes causant des sentiments de stress et dépression.

Quels effets pour nos yeux ?

Cet appétit de digital toujours plus important a néanmoins des conséquences sur notre vision. Les écrans renvoient une source de lumière appelée lumière bleue. Lors d’une exposition prolongée et répétée, elle se révèle nocive pour notre vision. De nombreuses études ont révélé que la lumière bleue affectait la rétine et le cristallin et provoquait des dommages irrémédiables. Avec de surcroit, le risque d’accélérer la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Elle peut également entrainer une myopie fonctionnelle, qui touche près de 40% des 16-24 ans (enquête Opinion Way) et qui affecte la vision de loin des personnes Pour contrer la lumière bleue, des solutions existent. Par exemple, il existe des lunettes anti lumière bleue pour permettre aux yeux de se protéger contre la lumière bleue. Mais également des filtres anti-lumière bleue fixés directement près de la source de lumière bleue.

Quid de l’hyperconnexion au travail ?

Le développement du numérique et des nouveaux modes de communication au travail a modifié nos habitudes de comportement. La multiplication des emplois à distance met en lumière un phénomène de « blurring » qui favorise l’isolement et la solitude pour la personne alors que les médecins martèlent dans le même temps que les interactions physiques sont indispensables à notre bon épanouissement. Des études ont par ailleurs mis en lumière que le fait d’effectuer deux activités en même temps épuiserait plus rapidement notre cerveau. Pire, chaque fois que notre cerveau serait dérangé par message ou un mail, il lui faudrait plus de 3 minutes pour revenir à un taux de concentration optimal. Les solutions pour limiter l’exposition à la lumière bleue des écrans sont de limiter l’envoi d’emails en dehors des heures de travail et de favoriser les échanges en face à face dès que possible.
vote for 123medecins

Nombre de votes : 7712

Note moyenne : 3.91 /5

Trouver le Medecin