Accueil / BLOG / BLOG / Métier du paramédical, quelles évolutions attendre dans les prochaines années ?

Métier du paramédical, quelles évolutions attendre dans les prochaines années ?

Le paramédical fait partie des domaines d’activité les plus prometteurs du moment. En France, on dénombre déjà 1 million de professionnels exerçant dans ce secteur, dont 80% de femmes. Mêlant technicité et sens du contact, le métier du paramédical convient parfaitement aux deux sexes et offre des possibilités de carrière très diversifiées. Métier du paramédical […]

Métier du paramédical, quelles évolutions attendre dans les prochaines années ?

Le paramédical fait partie des domaines d’activité les plus prometteurs du moment. En France, on dénombre déjà 1 million de professionnels exerçant dans ce secteur, dont 80% de femmes. Mêlant technicité et sens du contact, le métier du paramédical convient parfaitement aux deux sexes et offre des possibilités de carrière très diversifiées. Métier du paramédical […]

Le paramédical fait partie des domaines d’activité les plus prometteurs du moment. En France, on dénombre déjà 1 million de professionnels exerçant dans ce secteur, dont 80% de femmes. Mêlant technicité et sens du contact, le métier du paramédical convient parfaitement aux deux sexes et offre des possibilités de carrière très diversifiées.

Métier du paramédical en chiffres

A cause du vieillissement de la population et du nombre sans cesse croissant de départ en retraite, le métier du paramédical subit une crise depuis une décennie. La pandémie de Covid-19 a d’ailleurs accentué cette situation critique en mettant sous le feu des projecteurs la pénurie de professionnels dans ce secteur. Pour les travailleurs en reconversion ou les étudiants qui souhaitent s’orienter vers le métier du médical, c’est une aubaine. La demande de soins de qualité augmente en continu, ce qui engendre automatiquement une progression à 2 chiffres de certaines spécialisations. Sur les 10 dernières années, nous avons constaté :
  • +34 % du nombre d’infirmiers
  • +31% de manipulateurs radio
  • +23% de sages-femmes
  • +52% d’orthoptistes
  • +62% de psychomotriciens
  • +80 % d’ergothérapeutes
Malgré cette croissance, le secteur souffre toujours d’un manque de personnel, d’autant plus que le nombre de départs en retraite devrait encore augmenter dans les prochaines années. Pour grossir leurs équipes médicales, certains établissements s’autorisent même à mener des processus de recrutement auprès d’une population étudiante n’ayant pas encore atteint la fin de leur études (notamment des infirmiers). Il reste donc encore de belles opportunités à saisir.

Métier du paramédical, quels débouchés possibles ?

Le métier du paramédical regroupe pas moins d’une vingtaines d’activités différentes. On les catégorise en 4 grands domaines :
  • La rééducation : orthoptiste, orthophoniste, diététicien, psychomotricien, masseur-kinésithérapeute, ostéopathe, pédicure-podologue…
  • Les soins : auxiliaire de puériculture, aides-soignantes, infirmiers…
  • La technique et l’assistance : pharmaciens et préparateurs , assistant dentaire, secrétaire médical, ambulanciers, manipulateurs en électroradiologie médicale, technicien d’analyses biomédicales...
  • L’appareillage : audioprothésiste, podo-orthésiste, prothésiste dentaire, opticien-lunetier, orthoprothésiste…
En fonction des appétences de chacun, les possibilités de carrières sont très diversifiées. Il est même possible d’évoluer d’une spécialisation à l’autre au cours d’un même parcours professionnel.

Métier du paramédical, quel est le niveau d’études requis ?

Là encore, la diversité est de mise. Certaines professions ne nécessitent pas d’avoir le BAC, un CAP ou un brevet peut suffire pour exercer les métiers d’ambulancier, d’assistant dentaire ou encore d’aide-soignant. Pour les niveaux d’après BAC, la durée des formations possibles vont de 2 à 4 ans. Cela concerne les métiers de l’appareillage, des soins infirmiers et de la rééducation. Bien souvent les certifications obtenues sont des diplômes d’Etat, un point de toute façon obligatoire car le métier du paramédical fait également partie des professions règlementées. Ces formations diplômantes sont dispensées par des écoles publiques spécialisées, des IUT ou universités.

Métier du paramédical et carrière

De par la structure du secteur et les évolutions naturelles de notre société, le métier du paramédical fait partie des professions les plus évolutives du moment. Voici quelques exemples de débouchées possibles :
  • Les professions de la fonction publique : les spécialistes du paramédical peuvent exercer dans les hôpitaux publiques, l’armée, l’éducation nationale et les collectivités territoriales.
  • Au cours d’une même carrière, les aides-soignants peuvent se former pour évoluer vers des postes d’infirmiers. Ces derniers peuvent aussi évoluer vers d’autres spécialisations comme les métiers d’anesthésiste ou d’infirmier en bloc opératoire.
  • La demande croissante de soins à domicile fait également augmenter le nombre de praticiens libéraux, s’accompagnant aussi de la création de nouveaux métiers liés à la coordination des hospitalisations à domicile.
Enfin, en ce qui concerne les progressions hiérarchiques, le métier du paramédical permet d’évoluer vers des postes de cadre de santé à responsabilités. Pour savoir plus sur le recrutement de cadre dans le secteur de la santé ici.
vote for 123medecins

Nombre de votes : 10032

Note moyenne : 3.82 /5

Trouver le Medecin