Accueil / BLOG / POSTUROLOGUE / Quel est le parcours idéal d’un posturologue ?

Quel est le parcours idéal d’un posturologue ?

Une carrière de posturologue vous intéresse et vous voulez savoir quel est le parcours qui vous y conduira ? Sachez que la posturologie n’est pas une discipline médicale comme les autres. Elle ne fait pas l’objet d’une spécialisation comme la cardiologie par exemple. Afin de porter le titre, il y a une formation à suivre […]

Quel est le parcours idéal d’un posturologue ?

Une carrière de posturologue vous intéresse et vous voulez savoir quel est le parcours qui vous y conduira ? Sachez que la posturologie n’est pas une discipline médicale comme les autres. Elle ne fait pas l’objet d’une spécialisation comme la cardiologie par exemple. Afin de porter le titre, il y a une formation à suivre […]

Une carrière de posturologue vous intéresse et vous voulez savoir quel est le parcours qui vous y conduira ? Sachez que la posturologie n’est pas une discipline médicale comme les autres. Elle ne fait pas l’objet d’une spécialisation comme la cardiologie par exemple. Afin de porter le titre, il y a une formation à suivre quand on est déjà un professionnel de la santé. En quoi consiste cette formation ? Quel est le parcours idéal pour y accéder ? Êtes-vous fait pour devenir l’expert que toute la ville veut consulter ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans ce billet.

La formation qui consacre le titre de posturologue

Pour être un expert en posturologie, ce n’est pas une spécialité qu’il faut choisir après vos années de médecine générale. C’est un Diplôme inter-universitaire qu’il faut passer. Il s’agit d’un parchemin délivré au bout de quelques semaines consacrées à une formation assurée par plusieurs universités. Chacun des centres de savoir reçoit l’organisation d’un panel de tout le programme exécuté.

Le choix du cadre de la tenue d’un séminaire dépend de la spécialisation des professeurs qui y interviennent. De cette façon, un DIU de posturologue peut amener les étudiants à se rendre dans les villes de Grenoble, de Marseille, de Toulouse et de Paris durant une année académique. Les thématiques étudiées concernent en gros :

  • Les structures fondamentales de la mécanique posturale
  • Les techniques habituellement employées pour traiter des cas de dérèglement
  • L’étude de la fonction de certaines parties du corps essentielles dans la posture
  • Des enseignements relatifs à des pathologies dégénératives comme la maladie de Parkinson, etc.

Le stagiaire intègre toutes les connaissances indispensables pour assurer une prise en charge efficace des patients. Cependant, les séminaires ne sont ouverts qu’à un public bien déterminé.

Les cursus universitaires qui permettent de devenir un posturologue

Vous devez posséder un certain profil pour prétendre à la formation. Le DIU est réservé aux médecins qui exercent déjà. Il faudrait donc jouir d’un doctorat d’État. Les séminaires constituent pour vous une occasion pour acquérir des compétences complémentaires afin d’apporter une satisfaction plus globale aux personnes qui viennent vers vous.

Vous avez eu un parcours purement orienté sur la recherche ? Et vous êtes nanti d’un diplôme d’études approfondies ? La formation pour devenir posturologue est aussi faite pour vous. Il en est de même pour ceux qui possèdent un diplôme d’études supérieures spécialisées. Quant aux étudiants qui évoluent au troisième cycle universitaire, ils ont la possibilité de participer au stage. Voilà les types de parcours académiques qui donnent accès aux séminaires de posturologie. Mais ce n’est pas tout !

Quel est le chemin à suivre quand on est un paramédical ?

Les professionnels du paramédical peuvent eux aussi se faire former pour ajouter le titre à leur carte de visite. Mais à la condition d’exercer déjà son activité avec un parchemin régulièrement délivré par une structure autorisée par l’État. Le kinésithérapeute, le psychologue praticien, l’infirmier ou encore l’ostéopathe pourront valablement participer aux séminaires organisés dans le cadre d’un DIU afin de conquérir le titre de posturologue.

Quel que soit le profil, toute la formation s’étend sur une année universitaire en quatre séminaires de trois jours chacun. Les cours sont donnés par des professeurs qui viennent pour la plupart des facultés de médecine. Mais on compte dans le corps enseignant des praticiens chevronnés. La formation inclut des cours théoriques et une bonne dose d’expérience pratique. L’expert puise ses connaissances transversales de différentes branches médicales pour apporter une entière satisfaction aux patients.

Qualités à réunir pour être un posturologue recherché

La qualité essentielle d’un posturologue est sans doute un sens élevé du contact. Si vous n’aimez pas aller vers les autres, autant fuir ce métier. Car vous serez amené en permanence à toucher votre patient, à la palper. Cela reste une nécessité pour détecter les causes des vertiges ou des maux de tête qui ont poussé le malade dans votre cabinet.

De plus, le spécialiste doit posséder une écoute très affinée. Vous devez être tout ouïe pour entendre les paroles, voire les murmures du malade. Votre écoute doit s’appliquer également à son corps, parce que le langage corporel est parfois plus éloquent que le verbe. Le sourire, un accueil chaleureux et la mise en confiance du patient sont d’autres atouts qui feront la différence à compétences professionnelles égales.

Enfin, il faudra garder la tête sur les épaules suffisamment pour ne pas tomber dans la familiarité avec les patients même si les circonstances peuvent y pousser.

Il n’y a donc pas de profil standard pour devenir posturologue.On peut embrasser une carrière en posturologie en complément à une formation universitaire classique. C’est également possible pour les paramédicaux ayant un diplôme d’État. Quel que soit votre cheminement, posséder les qualités requises est essentiel pour connaître le succès.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 8380

Note moyenne : 3.87 /5

Trouver le Medecin