Accueil / BLOG / GYNECOLOGIE / Quelles sont les thérapies proposées par un gynécologue ?

Quelles sont les thérapies proposées par un gynécologue ?

Le gynécologue est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des infections touchant tous les organes de l’appareil génital féminin : vagin, utérus, trompes et ovaires. Les pathologies traitées par ce praticien ont plusieurs origines. Souffrez-vous d’une maladie génitale ? Ce présent article vous apporte les informations utiles sur les possibilités de prévention […]

Quelles sont les thérapies proposées par un gynécologue ?

Le gynécologue est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des infections touchant tous les organes de l’appareil génital féminin : vagin, utérus, trompes et ovaires. Les pathologies traitées par ce praticien ont plusieurs origines. Souffrez-vous d’une maladie génitale ? Ce présent article vous apporte les informations utiles sur les possibilités de prévention […]

Le gynécologue est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des infections touchant tous les organes de l'appareil génital féminin : vagin, utérus, trompes et ovaires. Les pathologies traitées par ce praticien ont plusieurs origines. Souffrez-vous d’une maladie génitale ? Ce présent article vous apporte les informations utiles sur les possibilités de prévention et de guérison des infections génitales.

Les maladies génitales et leurs modes de transmission

Les infections génitales étudiées par la gynécologie sont de plusieurs sortes. Les maladies sexuellement transmissibles sont les plus nombreuses et les plus répandues dans le monde. Parmi les cas diagnostiqués par les gynécologues, il y a le VIH/SIDA, des chlamydias, des hépatites, la syphilis, les papillomavirus, l’herpès génital, les condylomes, la chaude pisse…En plus des IST, il y a les cancers qui attaquent les organes tels que les seins, le col de l’utérus et l’endomètre.

Une troisième catégorie de pathologies englobe les autres infections comme les infections urinaires, les règles douloureuses, les fibromes utérins, le kyste au sein, les candidoses génitales ou mycoses génitales. Les rapports sexuels non protégés apparaissent en tête des voies de transmission des MST, il y a aussi les voies sanguines (seringue, transfusion, objets tranchants). Les recherches des gynécologues, notamment celles épidémiologiques ont démontré l’existence de facteurs à la base des cancers à savoir les prédispositions génétiques, le terrain immunitaire, le processus viral, l’environnement…

Les autres maladies génitales sont souvent causées par :

  • Les champignons
  • Certaines conditions de vie
  • Les produits cosmétiques
  • Les toilettes vaginales à risque
  • Le tabagisme
  • L’abus de drogues (cannabis, cocaïne)
  • La prise des médicaments immunosuppresseurs.

En effet, lorsque le spécialiste réalise le diagnostic d’une infection, il peut établir une ou plusieurs méthodes thérapeutiques pour vous guérir ou soulager vos symptômes (cas des maladies incurables).

Quelles sont les mesures thérapeutiques proposées par le gynécologue contre les IST ?

Dans les politiques de santé publique, l’infection aux MST est classée parmi les urgences. L’accès au traitement est plus difficile dans certains pays que d’autres ainsi que la qualité des soins, à cause du tarif trop coûteux. En effet, une mesure thérapeutique dans le traitement des MST conduit à réaliser ce que l’on appelle une prise en charge syndromique. Cette méthode consiste à repérer les symptômes familiers à chaque type d’IST et à faire une prescription.

Les symptômes en question peuvent être des douleurs abdominales, des leucorrhées inhabituelles, des ulcérations, écoulements urétraux…

D’autre part, les progrès scientifiques des dernières années dans le domaine médical et pharmaceutique permettent aux gynécologues de proposer aux patients souffrant de certaines Ist des traitements pouvant les guérir totalement. Ainsi les infections bactériennes comme la syphilis, la gonorrhée, l’infection parasitaire à trichomonas ainsi que la chlamydiose sont traitées par des antibiothérapies à dose unique.

Cependant, il faut noter que certaines MST, dont la gonorrhée, se montrent de plus résistantes face aux antibiotiques et aux agents antimicrobiens, ce qui rend difficile le traitement lorsque les symptômes tardent à apparaître. Ce retard au niveau des symptômes empêche donc l’administration à temps du traitement. De nos jours, on recommande aux patients de privilégier la méthode préventive comme dans le cas des maladies incurables.

MST dites incurables : quels traitements envisagent les gynécologues ?

Dans le langage médical, les maladies qualifiées d’incurables sont celles dont la médecine n’a pas encore découvert le remède comme le Sida, l’hépatite B, l’infection à l’HSV (herpès génital). En revanche, les découvertes ont progressé au point où les patientes victimes de l’une de ces maladies bénéficient toutefois de plusieurs antirétroviraux capables d’atténuer les symptômes et moduler l’évolution. La gynécologie adopte ces méthodes contre le Sida et l’herpès génital.

Dans le cas de l’hépatite B, les spécialistes prescrivent des immunomodulateurs et des antiviraux qui ralentissent ou retardent les dommages hépatiques que provoque le virus.

Traitement chirurgical des maladies génitales

Les gynécologues après le diagnostic des pathologies comme le cancer, les verrues, les kystes et autres infections préconisent des mesures chirurgicales comme traitement. Ainsi les verrues peuvent être éliminées par traitement au laser ou à l’aide d’un scalpel sous anesthésie locale. Aussi, certains cancers sont traités par greffe d’organe.

Traitement médicamenteux

Il existe des substances ou protéines qui stimulent le système immunitaire et combattent les virus. C’est l’exemple de l’Imiquimod, de l’interféron. Il y a d’autres possibilités de traitements qui sont envisagées. Il ne s’agit pas de médicaments, mais des traitements par l’acide trichloracétique, la cryothérapie, l’application de solution caustique (podophyllotoxine)… Les gynécologues proposent souvent ces traitements dans le cas des verrues.

Les mesures préventives

En raison de la sensibilité des organes génitaux, l’exposition aux facteurs environnementaux et lors des rapports sexuels sont les principales causes d’infection aux différentes maladies. La prévention est donc la meilleure thérapie contre ces maladies, à commencer par l’utilisation de préservatifs. Il existe également des vaccins efficaces et fiables contre l’infection à HPV l’hépatite B et pour d’autres maladies en phase clinique. De plus, vous pourrez administrer des gels en guise d’agent antimicrobien.

vote for 123medecins

Nombre de votes : 4419

Note moyenne : 4.12 /5

Trouver le Medecin